Angeville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adolphe d'Angeville, homme politique français.
Henriette d'Angeville, alpiniste franco-suisse.

Angeville
Angeville
Mairie d'Angeville.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn-et-Garonne
Arrondissement Castelsarrasin
Canton Beaumont-de-Lomagne
Intercommunalité Communauté de communes Sère - Garonne - Gimone
Maire
Mandat
Jacques Jaubert
2014-2020
Code postal 82210
Code commune 82003
Démographie
Population
municipale
234 hab. (2015 en augmentation de 9,86 % par rapport à 2010)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 00′ 03″ nord, 1° 01′ 41″ est
Altitude Min. 87 m
Max. 163 m
Superficie 8,33 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne

Voir sur la carte administrative de Tarn-et-Garonne
City locator 14.svg
Angeville

Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Tarn-et-Garonne
City locator 14.svg
Angeville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Angeville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Angeville

Angeville est une commune française, située dans le département de Tarn-et-Garonne en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Angevillois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune située sur la Sère, Angeville se trouve à 8 km au sud-ouest de Castelsarrasin.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Angeville[1]
Caumont Castelmayran
Saint-Arroumex Angeville Garganvillar
Fajolles

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1367, Talleyrand, vicomte de Périgord, et l'abbé de Belleperche, en qualité de coseigneurs, permirent aux habitants d'Angeville de construire un fort auprès de l'église. Ceux-ci s'engagèrent à y entretenir une garde de quatre hommes armés la nuit et de deux le jour, plus un homme pour faire le guet.
Ceux qui manqueraient à l'appel devaient encourir une amende de deux croisés dont bénéficieraient leurs remplaçants[2]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1895 1919 Alexandre Adrien Fontanie    
1919 1929 Ulysse Fallières    
1929 1962 Martial Maynard    
1962 1977 Elie Valentin    
1977 2014 Christian Lacassagne   Exploitant agricole
2014 en cours Jacques Jaubert DVD Artisan
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2015, la commune comptait 234 habitants[Note 1], en augmentation de 9,86 % par rapport à 2010 (Tarn-et-Garonne : +5,62 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
370366389405409414368368374
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
368377351342340341322274289
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
285251241224229215192194190
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
166157133138165169183221234
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre.
  • Église paroissiale Saint-Pierre.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Désastres causés par la guerre de Cent ans au pays de Verdun-sur-Garonne à la fin du XIVe siècle par Firmin Galabert
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.