Angelo Ciocca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Angelo Ciocca
Illustration.
Fonctions
Député européen
En fonction depuis le
Législature 8e
Groupe politique ENL
Prédécesseur Gianluca Buonanno
Biographie
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Pavie (Italie)
Parti politique LN

Angelo Ciocca, né le à Pavie, est un homme politique italien. Il est membre de la Ligue du Nord (LN).

Biographie[modifier | modifier le code]

Élu municipal depuis 2001 à San Genesio ed Uniti où il vit, il devient conseiller régional en Lombardie en 2010, élu avec le plus grand nombre de préférences de son parti[1].

Premier des non-élus lors des élections européennes de 2014 dans la circonscription de l'Italie du Nord-Ouest, il succède à Gianluca Buonanno, décédé, le 7 juillet 2016[2],[3].

Le 23 octobre 2018, Angelo Ciocca se fait remarquer sur la scène internationale par une provocation pour exprimer son mécontentement du rejet du budget italien par la Commission européenne. Face aux caméras, il subtilise les notes de Pierre Moscovici, Commissaire européen aux affaires économiques et financières, à la fiscalité et à l'Union douanière, puis s'enlève une de ses chaussures — dont il vante son origine « Made in Italy » — avec laquelle il mime un piétinement des documents. Un geste que Moscovici qualifie de « grotesque »[4]. Ce dernier va même jusqu'à assimiler Ciocca à « un crétin », « un fasciste » et « un provocateur »[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Angelo Ciocca », sur Regione Lombardia (consulté le 5 juin 2016).
  2. (it) « Muore in un incidente d’auto l’europarlamentare della Lega Buonanno », sur Eu news, (consulté le 5 juin 2016).
  3. « Députés entrants », sur Europarl (consulté le 11 juillet 2016).
  4. « « Fasciste », « crétin » : Moscovici hausse le ton contre un eurodéputé italien d’extrême droite », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 29 octobre 2018)
  5. « Moscovici traite de «fasciste» l'eurodéputé italien qui a piétiné ses notes », CNews,‎ (lire en ligne, consulté le 29 octobre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]