Angel Wagenstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Angel Wagenstein
Description de cette image, également commentée ci-après
Angel Wagenstein.
Naissance (95 ans)
Plovdiv, Bulgarie
Nationalité Drapeau de Bulgarie Bulgare
Profession Réalisateur, écrivain

Angel Wagenstein est un cinéaste et écrivain bulgare, né le 17 octobre 1922 à Plovdiv (Bulgarie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille bulgare d'origine juive séfarade, Angel Wagenstein a passé son enfance en exil à Paris (France) où sa famille s’est réfugiée pour fuir la répression des autorités bulgares de l'époque à l’égard des membres des mouvements socialistes et communistes. Il retourne dans son pays à la faveur d'une amnistie et, encore lycéen, milite dans une organisation antifasciste alors interdite. Des actes de sabotage lui valent d'être interné dans un camp de travail dont il s'évade pour rejoindre les rangs des Partisans. Dénoncé, arrêté, torturé et condamné à mort en 1944, il ne doit son salut qu'à l'arrivée de l'Armée rouge.

À la fin de la guerre, il suit des études cinématographiques à Moscou (Russie) et signe par la suite les scénarios d'une vingtaine de longs-métrages, récompensés par de nombreuses distinctions internationales, dont, en 1959, le Prix spécial du jury du Festival de Cannes pour Étoiles, qui met en scène les amours d'un militaire allemand avec une déportée juive bulgare. Il a aussi réalisé des documentaires et des films d'animation.

Dans les années 1990, Angel Wagenstein s’est lancé dans l’écriture de romans. "Le Pentateuque ou les Cinq livres d'Isaac" - qui évoque avec humour la destinée des juifs d’Europe centrale - est un succès immédiat. Plus qu’avec ses productions cinématographiques, aujourd’hui un peu oubliées, Angel Wagenstein est devenu un écrivain reconnu dans l'ensemble de l'Europe. Ses livres ont été traduits dans de nombreuses langues européennes ainsi qu'en hébreu.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres cinématographiques[modifier | modifier le code]

  • Trévoga (1951)
  • Nasha zemya (1952) - Notre terre
  • Septemvriytzi (1954) - Les héros de septembre
  • Dve pobedi (1956) - Deux victires
  • Zakonat na moreto (1958) - La loi de la mer
  • Rebro Adamovo (1958) - Lacôte d'Adam
  • Zvezdi (1959) - Étoiles
  • Snezhniyat chovek (1960)
  • Bouket zvezdi (1962) - Bouquet d'étoiles
  • Dvama pod nebeto (1962)
  • Verigata (1964) - La chaîne
  • Chronik eines Mordes (1965)
  • Der Kleine Prinz (TV) (1966) - Le petit prince
  • Heimlichkeiten (1968)
  • Ezop (1970) - Aesop
  • Goya - oder Der arge Weg der Erkenntnis (1971)
  • Eolomea (1972)
  • Na zhivot i smart (TV) (1974)
  • Komiks (1975) - Comics
  • Dopalnenie kam zakona za zashtita na darzhavata (1976) Amendement à la loi pour la défense de l'État
  • Zvezdi v kosite, salzi v ochite (1977) - Les étoiles dans les cheveux, les larmes dans les yeux
  • Kontzert za fleyta i momiche"" (1980)
  • Boris I (1985)
  • 'Bordelo (1985)
  • Maglivi bregové (1986)
  • Shanghai 1937 (TV) (1996) - Shanghai 1937
  • Sled kraja na sveta (1998) - Après la fin du monde

Œuvres et prix littéraires[modifier | modifier le code]

  • Petoknijié Isaakovo, 2001 (publié en français : "Le Pentateuque ou les cinq livres d’Issac", éditions L'esprit des péninsules).

- Le prix annuel "Hristo Botev"; 1998

- Le prix littéraire Adei Wizo; 2010

  • Tri scenaria, 2002 (non publié en français).
  • Daletch ot Toledo, 2003 (publié en français : "Abraham le Poivrot, Loin de Tolède", éditions L'esprit des péninsules). Prix Alberto Benveniste 2003

- Le prix annuel de l'Association des écrivains bulgares; 2002

- Le prix annuel "Alberto Benveniste" de littérature sépharade ; 2003

- Le prix Jean Monnet des LITTERATURES EUROPEENNES DE COGNAC pour "Adieu Shanghai"; 2004

  • Sbogom Chanhaï, 2004 (publié en français : "Adieu Shanghai", éditions L'esprit des péninsules).

- Le prix de littérature européenne Jean Monnet; 2004

- Nomination au Prix annuel VIK; 2004

- Nomination au Prix littéraire international de Haus der Kulturen, Berlin

Liens externes[modifier | modifier le code]