Ange et Gabrielle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ange et Gabrielle
Réalisation Anne Giafferi
Scénario Anne Giafferi
Anne Le Ny
Acteurs principaux
Sociétés de production Benji Films
Palazzo Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie romantique
Durée 91 minutes
Sortie 2015


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ange et Gabrielle est une comédie romantique française coécrite et réalisée par Anne Giafferi, sortie en 2015. Il s'agit de l'adaptation de la pièce de théâtre L’Éveil du chameau de Murielle Magellan.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Paris, Ange, célibataire sans enfant, dirige un cabinet d'architecture. Un jour, il voit débarquer dans son bureau Gabrielle, pharmacienne. Celle-ci lui affirme que sa fille Claire est tombée enceinte de son petit ami Simon et lui révèle qu'il serait le père biologique de ce dernier. Cette histoire va bouleverser la vie d'Ange…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Sortie et festivals[modifier | modifier le code]

Ange et Gabrielle sort le dans les salles obscures françaises, ainsi que celles de Belgique et Suisse romande. Quant au Québec, A-Z Films le distribue dès le .

Il est sélectionné dans deux festivals, dont Rendez-vous du cinéma français à Paris en et City of Lights, City of Angels (CoLCoA) en .

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Alain Grasset du Parisien trouve ce film « drôle et juste »[2]. En revanche, Frédéric Mignard du aVoir-aLire.com ne s'empêche pas de dire que c'est l'« énième romcom-concept qui tourne en rond autour de personnages archétypaux déteints du cinéma américain. Bruel et Isabelle Carré ne sauvent en rien les meubles »[3].

Distinctions et sélections[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ange et Gabrielle », sur JP's Box-Office, (consulté le 5 octobre 2016).
  2. Alain Grasset, « « Ange et Gabrielle » : Drôle et juste », sur Le Parisien, (consulté le 5 octobre 2016).
  3. Frédéric Mignard, « « Ange et Gabrielle », la critique : Mon père, c'est moi », sur aVoir-aLire.com, (consulté le 5 octobre 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Internet[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]