Ange Roussel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roussel.
Ange Roussel
Ange roussel 1961.jpg
Ange Roussel en 1961.
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
Nationalité
Équipes amateurs
1949Vélo-Club de Colpo
Équipes professionnelles
1950-1964Vélo-Club de Pontivy
Équipes dirigées
1964-1994Équipes de Tunisie et Bretagne

Ange Roussel, né le à Remungol (Morbihan) et mort le [1], est un coureur cycliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Coureur[modifier | modifier le code]

Ange Roussel commence sa carrière cycliste en 1949, en signant sa première licence au Vélo-Club de Colpo.

Il remporte de nombreuses victoires au cours de sa carrière, dont les principales sont:

Il est sélectionné pour le championnat de France de cyclo-cross à la Baule en 1954, après avoir glané 10 victoires en Bretagne. Il participe au circuit de l'Aulne avec les professionnels en 1964 puisque classé parmi les 20 meilleurs indépendants bretons.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Dès 1964, Ange Roussel devient entraîneur national en Tunisie. En 1965, il est admis au centre de formation de l'I.N.S.E.P. à Paris pour devenir éducateur en 1966. Conseiller technique régional (CTR) de 1966 à 1994, il dirige les formations bretonnes, l'équipe nationale tunisienne, l'équipe de France amateurs et est responsable pendant 8 saisons de l'équipe tricolore juniors du contre la montre. Il eut aussi en charge l'équipe de la Nouvelle-Calédonie.

Responsable des équipes de France de 1977 à 1985, et du 100 km contre la montre pendant 3 ans, il a la satisfaction de former et diriger des champions très connus (en stage ou en compétition), tels que Jacques Botherel (champion du monde sur route) ; Bernard Hinault (champion du monde, 5 Tours de France, etc.) ; Laurent Fignon (2 Tours de France) ; Luc Leblanc (champion du monde) ; Yvon Cloarec (champion du monde sur piste) ; Jean-Michel Richeux (champion de France de cyclo-cross) ; Frédéric Guesdon (Paris - Roubaix, Paris - Tours).

Il fut aussi directeur sportif des équipes de France pendant 15 ans aux grands Tours internationaux : 3 Tours de Tunisie, 2 Tours du Maroc, 1 Tour de Yougoslavie, de Grande-Bretagne, du Brésil, de Belgique, 6 Tours de l'avenir. Il fut également responsable technique aux jeux africains de : Abidjan en Côte d'Ivoire, Nairobi au Kenya, Lagos au Nigeria, Dakar au Sénégal, Johannesburg en Afrique du Sud.

Il est aussi responsable de la formation des cadres techniques près de l'UCI pour les pays africains d'expression française.

Il comptabilise plus de 150 titres de champion de France : UNSS, route et piste ; ASSU, route et piste : cyclo-cross et route.

Retraité à partir de 1994, il reste bénévole, membre actif, au Vélo-Club de Pontivy, dont il fut président pendant une année. Il a été élu membre du Comité de Bretagne.

Famille[modifier | modifier le code]

Ange Roussel est le père de Bruno Roussel.

Hommage[modifier | modifier le code]

Le nom d'Ange Roussel a été donné à une cyclo-randonnée se déroulant à Remungol, dans le Morbihan[2].

Palmarès en tant que coureur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Disparition. Ange Roussel s'en est allé... », sur Le Télégramme, (consulté le 18 janvier 2018)
  2. « La Ange Roussel », sur la.angeroussel.free.fr/ (consulté le 10 octobre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]