Ang Em

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ang Em
Fonctions
Roi du Cambodge
-
Roi du Cambodge
-
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Enfants
Princess Peou (d)
Satha IIVoir et modifier les données sur Wikidata

Ang Em (1674-1731), prince Ang Em roi du Cambodge de 1700 à 1701 puis de 1714 à 1722 et enfin 9 mois en 1729 sous le nom de règne de « Kaev Hua III » et de « Barom Ramadhipati ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du régent et prétendant Ang Nan, il épouse la fille aînée de son oncle le roi Chey Chettha IV.

Après qu’il s'est distingué lors de la lutte contre les Vietnamiens le roi Chey Chettha IV lui cède le trône en 1700. L’année suivante l’ancien roi, mécontent de lui, le dépose et reprend sa place.

En 1708 avec cette fois l’appui du Vietnam, Ang Em se révolte contre Thommo Reachea III le fils aîné de Chey Chettha IV. Il l’assiège dans Oudong et l’oblige à fuir au Siam en 1710.

Ang Em doit repousser en 1711,1716 et 1722 trois tentatives de Thommo Reachea III soutenu par les Siamois qui veut reprendre le pouvoir. Ang Em pour résister doit s’appuyer totalement sur la cour de Hué à qui il confie la défense de la région de Peam.

En 1722 Ang Em, sur le point d’être détrôné par les Siamois, abdique en faveur de son fils Satha II. En 1729 il reprend pendant neuf mois le trône à son propre fils avant de le lui rendre et de se retirer encore une fois. Il meurt en 1731.

Postérité[modifier | modifier le code]

Ang Em avait épousé sa cousine la princesse Maha Kshatriyi dont

  • prince Ang Chee ou Jaya roi sous le nom de Satha II
  • princesse Ang Peou épouse du prince Ang Sor (1707-1753) le fils du roi Ang Tong

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Phoeun Mak. « L'introduction de la Chronique royale du Cambodge du lettré Nong ». Dans : Bulletin de l'École française d'Extrême-Orient. Tome 67, 1980. p. 135-145.
  • Achille Dauphin-Meunier, Histoire du Cambodge, Que sais-je ? N° 916, P.U.F 1968.
  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, éditions Brill, Leyde 1888, réédition 1966, Tome 1 part1: Asie, chapitre XIV §.9 « Kambodge » Listes et tableau généalogique n°34 p.337-338.
  • (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K.G Saur Münich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Kampuchea », p. 1732.