Angélique Faure de Bullion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Angélique Faure de Bullion
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Parentèle
Noël Brûlart de Sillery (oncle maternel)Voir et modifier les données sur Wikidata

Angélique Faure de Bullion (Bullion en Île-de-France, 1593-1664) fait partie des pionniers de Montréal. Membre de la Société Notre-Dame, elle a aidé, par ses dons, l'Hôtel-Dieu de Montréal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de Guichard Faure, baron de Thiry Dormant, sieur de Berlize, secrétaire et maître d'hôtel ordinaire du Roi, et de Madeleine Brûlart de Sillery, elle épouse, le , Claude de Bullion de Bonnelles, fils de Jean et de Jeanne de Lamoignon, avec qui elle aura cinq enfants. Au décès de son mari, elle hérite d'une grosse fortune qu'elle utilisera pour des œuvres charitables.

Mise en contact avec Jeanne Mance, elle lui offrira discrètement le soutien financier qui lui permettra de se consacrer à sa mission à Ville-Marie : l'Hôtel-Dieu de Montréal.

Elle décède le .

Liens externes[modifier | modifier le code]