Anemone hortensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Anémone des jardins (Anemone hortensis L.) est une plante herbacée vivace de la famille des Ranunculaceae.

Description[modifier | modifier le code]

C'est une plante vivace herbacée de 20 à 40 cm à tige pubescente que l'on retrouve entre 0 et 1 000 m d'altitude. La fleur est solitaire. Il y a entre 8 et 15 sépales velus à l'extérieur, 10 à 18 pétales étroits, pointus. Dans ce cas, on parle de tépales. Ils peuvent être de couleur violette, rose, rouge, ou blanche. Les feuilles inférieures sont palmées, avec de 2 à 5 lobes principaux dentés-lobés aigus à long pétiole. Les feuilles supérieures sont sessiles, en verticille, entières ou trilobées. Les fruits sont des carpelles laineux.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Floraison[modifier | modifier le code]

Elle a lieu de février à avril. L'Anémone des jardins est pollinisée par le vent ou par les animaux.

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

C'est une plante que l'on retrouve très fréquemment dans le sud de la France. Commune dans la région méditerranéenne et en Corse. On la retrouve dans les bois, les champs de vignes, les pelouses et les maquis.

Origine du nom et utilisation[modifier | modifier le code]

Son nom vient du Grec "anemos" qui veut dire le vent et de "hortensis", le jardin. Elle est très utilisée par les fleuristes. C'est une plante vénéneuse.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Anemone hortensis subsp. hortensis
  • Anemone hortensis subsp. fulgens
  • Anemone hortensis subsp. pavonina

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • J.-C. Rameau, Flore Forestière Française Région Méditerranéenne, IDF, Paris, 2008 (ISBN 2-9047-4093-7)
  • L. Carles, L. Thébault, Guide de la Flore des Alpes-Maritimes, Gilletta Nice-matin, Nice, 2010 (ISBN 978-2-915606-74-4)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]