Aneme wake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aneme wake
Pays Papouasie-Nouvelle-Guinée
Région Provinces nord (ou d'Oro), et centrale
Nombre de locuteurs 650 (en 1990)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 aby
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF aby

L'aneme wake est une langue papoue parlée en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans les provinces Nord (ou d'Oro) et centrale.

Classification[modifier | modifier le code]

L'aneme wake est un des membres de la famille des langues yarebanes, une des familles de langues papoues[2].

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les voyelles de l'aneme wake sont[3] :

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Postérieure
Fermée i [i] u [u]
Moyenne e [e] o [o]
Ouverte ɑ [ɑ]

Consonnes[modifier | modifier le code]

Les consonnes de l'aneme Wake sont[4] :

Bilabiales Labio-dent. Labio-dent. Dorsales
Palatales Vélaires
Occlusives Sourde k [k]
Sonore b [b] d [d] g [g]
Fricative f [f] s [s]
Nasale m [m] n [n]
Battue r [r]
semi-voyelle w [w] y [ j]

Allophones[modifier | modifier le code]

La langue possède un coup de glotte qui n'apparaît qu'entre deux voyelles contigües et identiques : inaa « feu » est réalisé [inɑʔɑ][5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Selon la base de données Ethnologue.
  2. (en) Glottolog, Aneme Wake.
  3. Weimer 1992, p. 2.
  4. Weimer 1992, p. 1.
  5. Weimer 1992, p. 3.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]