Andy Rubin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andy Rubin
Andy Rubin.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Andy Rubin est le cofondateur et ancien CEO de Danger Inc. (en) et du système d'exploitation Android Inc. Jusqu'en , il fut vice-président de l'ingénierie chez Google, où il supervisa le développement d'Android, un système d'exploitation open-source pour smartphones[1]. Le , il est remplacé à ce poste par Sundar Pichai, jusqu'alors responsable de Chrome OS[2]. Rubin demeure au sein de Google, pour travailler sur des projets encore non révélés[3].

Dans un entretien accordé au New York Times le 04 décembre 2013, on apprend qu'Andy Rubin va finalement prendre la tête de la division robotique de Google[4].

En novembre 2014 Google a annoncé que Andy Rubin allait quitter l'entreprise pour fonder un incubateur de start-up. James Kuffner remplacera Andy Rubin au poste de responsable de la division robotique de Google[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Andy Rubin étudie à l'Horace Greeley High School de Chappaqua.[citation nécessaire] Il a obtenu une Licence (Bsc) en informatique en 1986. Après l'université, Andy Rubin travaille pour Carl Zeiss AG.

Carrière[modifier | modifier le code]

Andy Rubin débute comme ingénieur chez Apple en 1989. Il travaille ensuite à une spin-off General Magic, où il participe au développement de Magic Cap, un système d'exploitation et interface pour les appareils portatifs. Lorsque Magic Cap fait faillite, Andy Rubin rejoint Artemis Research, société fondée par Steve Perlman plus tard devenue WebTV (en) et rachetée par Microsoft.

Après plusieurs années, Andy Rubin part pour créer Danger, Inc avec Matt Hershenson et Joe Britt, société qui a également été rachetée par Microsoft en pour 500 millions[6]. Danger, Inc est connue principalement pour le Danger Hiptop (souvent sous la marque T-Mobile Sidekick), qui est un téléphone avec des capacités d'un PDA.

Il est dit que son éviction du poste de CEO de Danger l'a encouragé à fonder Android[réf. nécessaire]. Andy Rubin fonde Android avec Rich Miner, Nick Sears et Chris White[7] . Android est racheté, en , par Google[8] (qui deviendra son nouvel employeur).

En , Andy Rubin, qui gérait jusque-là l’évolution de l’OS mobile chez Google, est remplacé par Sundar Pichai[9].

Le 1er novembre 2014, Andy Rubin quitte Google; il projetait de créer un incubateur pour start-up spécialisées dans le développement de matériels. Cet incubateur est basé à Palo Alto (Playground Global).

En , la société Essential Products créée par Andy Rubin a annoncé la sortie du smartphone Essential PH-1. C'est une phablette haut de gamme sous Android[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tom Krazit, Google's Rubin: Android 'a revolution', Cnet, 21 mai 2009
  2. (en) Larry Page, Update from the CEO, Google Official Blog, 13 mars 2013
  3. (en) Andy Rubin steps down as head of Android at Google, will be succeeded by Chrome OS boss
  4. (fr) Andy Rubin à la tête de la division robotique chez Google
  5. « L'essentiel de l'actu High-Tech du 1er au 7 novembre 2014 », sur Weekly.fr,
  6. (en) Donald Melanson, Danger co-founders reunite with Andy Rubin at Google to focus on Android hardware, Engadget, 11 mai 2011
  7. Android, le système d’exploitation qui croque la pomme, Visionsmag, 18 mars 2013
  8. (en) Ben Elgin, « Google Buys Android for Its Mobile Arsenal », businessweek.com, Bloomberg L.P, (consulté le 20 février 2012)
  9. (en) Google Replaces Android Boss Andy Rubin With Chrome’s Sundar Pichai, Wired
  10. Aymeric Siméon, « Essential PH-1 : le smartphone du père d'Android est enfin à l'approche », 01net,‎ (lire en ligne)