Andrzej Panufnik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andrzej Panufnik
Description de l'image Andrzej_Panufnik_Polish_composer.jpg.
Naissance
Varsovie, Drapeau du Royaume du Congrès Royaume de Pologne
Décès (à 77 ans)
Twickenham (Londres), Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale Compositeur
Style Musique classique
Musique symphonique
Activités annexes Chef d'orchestre
Années d'activité 1933 - 1991
Formation Conservatoire de Varsovie, Vienne
Maîtres Felix Weingartner
Descendants Roxanna Panufnik

Sir Andrzej Panufnik, né le à Varsovie (Pologne) et mort le à Twickenham (Londres, Angleterre), est un compositeur et chef d'orchestre polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ayant échoué à l'entrée au Conservatoire de Varsovie dans la classe de piano, Panufnik y fut admis en classe de percussion qu'il abandonna rapidement pour la composition et la direction d'orchestre. Son diplôme en poche en 1936, il alla étudier à Vienne avec Felix Weingartner en 1937 après avoir été exempté de service militaire. Il revint rapidement en Pologne peu après l'Anschluss. Il vécut quelques mois à Paris et Londres où il retrouva Felix Weingartner et où il composa sa première symphonie. Malgré la situation, il retourna en Pologne.

Pendant l'occupation allemande, il forma un duo avec Witold Lutoslawski et composa des chants de résistance. Il composa à cette époque son Ouverture Tragique et sa seconde symphonie.

Après la guerre, il s'installa à Cracovie où il composa des musiques de film pour l'Armée puis devint le chef principal de l'orchestre philharmonique de cette ville. Pendant cette période, il ré-écrivit ses compositions précédentes perdues pendant la guerre. Il fut par la suite, en 1946-1947, nommé directeur musical de l'orchestre philharmonique de Varsovie et chef invité de l'orchestre philharmonique de Berlin.

Dans les années suivantes, englué dans le réalisme soviétique et les commandes officielles comme beaucoup d'autres compositeurs tels Dmitri Chostakovitch et Aram Khatchatourian, il décida d'émigrer en Grande-Bretagne en 1954, à la fois pour des raisons politiques et personnelles ; les circonstances de son passage à l'ouest furent rocambolesques. Il fut alors considéré comme un traître par les autorités polonaises. Quelques-unes de ses œuvres furent alors données aux États-Unis sous la baguette de Leopold Stokowski.

Il fut chef de l'orchestre symphonique de Birmingham de 1957 à 1959, ce qui réduisit considérablement son activité de composition. Après 1963, il eut une activité de composition de plus en plus importante jusqu'à sa mort en 1991.

Il a été fait chevalier le 21 décembre 1990[1].

Il est le père de la compositrice britannique Roxanna Panufnik, née à Londres le .

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les manuscrits et une partie des premières compositions sont perdus à la suite du soulèvement de Varsovie en 1944. Panufnik a reconstitué certains d'entre eux en 1945.

Musique Orchestrale[modifier | modifier le code]

  • Symphonies
    • Symphonie nº 1 (1939, perdue en 1944, reconstituée en 1945, ensuite retirée et détruite par le compositeur)
    • Symphonie nº 2 (1941, perdue en 1944)
    • Sinfonia Rustica (Symphonie nº 1) (1948, révisée en 1955)
    • Sinfonia Elegiaca (Symphonie nº 2) (1957, révisée en 1966, incorpore le matériel de la Symphony of Peace écartée)
    • Sinfonia Sacra (Symphonie nº 3) (1963)
    • Sinfonia Concertante (Symphonie nº 4), pour flûte, harpe et petit orchestre à cordes (1973)
    • Sinfonia di Sfere (Symphonie nº 5) (1974–75)
    • Sinfonia Mistica (Symphonie nº 6) (1977)
    • Metasinfonia (Symphonie nº 7), pour orgue solo, timbales et orchestre à cordes (1978)
    • Sinfonia Votiva (Symphonie nº 8) (1981, révisée en 1984)
    • Symphony No. 9, Sinfonia di Speranza (1986, révisée en 1990)
    • Symphony No. 10 (1988, révisé en 1990)
  • Symphonic Variations (1935–36, perdues en 1944)
  • Symphonic Allegro (1936, perdu en 1944)
  • Symphonic Image (1936, perdu en 1944)
  • Little Overture (c. 1937, perdue en 1944)
  • Tragic Overture (1942, perdue en 1944, reconstituée en 1945, révisée en 1955)
  • Divertimento for Strings (adapté de la musique de Feliks Janiewicz, 1947, révisé en 1955)
  • Lullaby (1947, révisé en 1955)
  • Nocturne (1947, révisé en 1955)
  • Old Polish Suite, basée sur des œuvres polonaises du 16e et 17e siècles (1950, révisée en 1955)
  • Heroic Overture (1952, révisé en 1969)
  • Rhapsody (1956)
  • Polonia (1959)
  • Autumn Music, pour trois flûtes, trois clarinettes, percussion, célesta, piano, harpe, altos, violoncelles, et contrebasses (1962, révisé en 1965)
  • Landscape, pour orchestre à cordes (1962, révisé en 1965)
  • Jagiellonian Triptych, pour orchestre à cordes (basé sur d'anciennes compositions polonaises, 1966)
  • Katyń Epitaph (1967. révisé en 1969)
  • Concerto Festivo, pour orchestre [sans chef] (1979)
  • Concertino, pour timbales, percussion et orchestre à cordes (1979–80)
  • Paean, pour ensemble de cuivres (1980)
  • Arbor Cosmica, pour douze cordes solistes ou orchestre à cordes (1983)
  • Harmony, pour orchestre de chambre (1989)

Musique Concertante[modifier | modifier le code]

  • Concerto in modo antico, pour trompette solo, deux harpes, clavecin et orchestre à cordes [originellement intitulé Koncert Gotycki, "Concerto Gothique"] (basé sur d'anciennes compositions polonaises, 1951, révisé en 1955)
  • Concerto pour Piano (1962, révisé en 1970, re-composé en 1972, premier mouvement Intrada ajouté en 1982)
  • Hommage à Chopin, pour flûte et petit orchestre à cordes (1966, arrangement d'une œuvre vocale de 1949)
  • Concerto pour violon (1971)
  • Concerto pour basson (1985)
  • Concerto pour violoncelle (1991)

Musique Vocale[modifier | modifier le code]

  • Psaume, pour solistes, chœur et orchestre (1936, pièce d'examen de Panufnik, perdu en 1944)
  • Five Polish Peasant Songs, pour sopranos ou voix aiguës, deux flûtes, deux clarinettes et clarinette basse (1940, perdu en 1944, reconstitué en 1945, texte polonais anonyme)
  • Four Underground Resistance Songs, pour voix ou voix à l'unisson et piano (1943–44, texte polonais de Stanisław Ryszard Dobrowolski)
  • Hommage à Chopin, vocalises pour soprano et piano, originellement intitulées Suita Polska (1949, révisées en 1955)
  • Symphony of Peace, pour chœur et orchestre (1951, ensuite retirée et non incluse dans le canon symphonique du compositeur, texte polonais de Jarosław Iwaszkiewicz)
  • Song to the Virgin Mary, pour chœur non accompagné ou six voix solistes (1964, révisé en 1969, texte latin anonyme)
  • Universal Prayer, pour soprano, alto, ténor et basse, chœur, trois harpes et orgue (1968–69, texte anglais de Alexander Pope)
  • Invocation for Peace, pour voix aiguës, deux trompettes et deux trombones (1972)
  • Winter Solstice, pour soprano et baryton solistes, chœur, trois trompettes, trois trombones, timbales et glockenspiel (1972, texte anglais de Camilla Jessel)
  • Love Song, pour mezzo soprano et harpe ou piano (1976, partie optionnelle d'orchestre à cordes ajoutée en 1991, texte anglais de Sir Philip Sidney)
  • Dreamscapes, pour mezzo soprano et piano (1977, sans paroles)
  • Prayer to the Virgin of Skempe, pour voix solo ou chœur à l'unisson, orgue et ensemble instrumental (1990, texte polonais de Jerzy Peterkiewicz)

Ballets[modifier | modifier le code]

Deux partitions pour ballet ont été écrites par le compositeur en adaptant des œuvres déjà composées avec de nouveaux matériaux.

  • Cain and Abel (1968, en utilisant la Sinfonia Sacra et la Tragic Overture et en ajoutant de nouvelles idées)
  • Miss Julie (1970, en utilisant le Nocturne, Rhapsody, Autumn Music de Polonia et en ajoutant de nouvelles idées)

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Classical Suite, pour quatuor à cordes (1933, perdue en 1944)
  • Trio avec Piano (1934, lost 1944, reconstitué en 1945, révisé en 1977)
  • Quintetto Accademico, pour flûte, hautbois, clarinette, cor et basson (1953, révisé en 1956, perdu, redécouvert en 1994)
  • Triangles, pour trois flûtes et trois violoncelles (1972)
  • Quatuor à cordes nº 1 (1976)
  • Quatuor à cordes nº 2 Messages (1980)
  • Song to the Virgin Mary, pour sextuor à cordes (1987 arrangement d'une œuvre vocale de 1964)
  • Sextuor à cordes Train of Thoughts (1987)
  • Quatuor à cordes nº 3 Wycinanki ("Paper Cuts") (1990)

Musique Instrumentale[modifier | modifier le code]

  • Variations, pour piano (1933, perdu en 1944)
  • Twelve Miniature Studies, pour piano, originellement intitulé Cercle des Quintes (1947, Livre I révisé en 1955, Livre II révisé en 1964)
  • Reflections, pour piano (1968)
  • Pentasonata, pour piano (1984)

Pièces pour jeunes musiciens[modifier | modifier le code]

  • Two Lyric Pieces [1: bois et cuivres, 2: cordes] (1963)
  • Thames Pageant, cantate pour jeunes musiciens et chanteurs (1969, texte anglais de Camilla Jessel)
  • A Procession for Peace (1982-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]