Androctonus australis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Androctonus australis
Description de l'image Androctonus australis 01.JPG.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Chelicerata
Classe Arachnida
Ordre Scorpiones
Sous-ordre Neoscorpii
Infra-ordre Orthosterni
Micro-ordre Buthida
Famille Buthidae
Genre Androctonus

Nom binominal

Androctonus australis
(Linnaeus, 1758)

Synonymes

  • Scorpio australis Linnaeus, 1758
  • Androctonus libycus Ehrenberg, 1828
  • Androctonus funestus Ehrenberg, 1828
  • Androctonus melanophysa Ehrenberg, 1828
  • Androctonus priamus C. L. Koch, 1839
  • Androctonus hector C. L. Koch, 1839
  • Androctonus australis africanus
    Lamy, Le Pape & Weill, 1974
  • Androctonus australis garzonii
    Goyffon & Lamy, 1973

Androctonus australis est une espèce de scorpions de la famille des Buthidae.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Libye et en Égypte[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

Androctonus australis vit plutôt dans les zones sableuses désertiques, mais on le rencontre également en campagne ou à proximité des habitations. En général, il ne creuse pas de terriers mais s'abrite sous des pierres.

Description[modifier | modifier le code]

Androctonus australis mâle adulte

Ce scorpion peut atteindre 10 à 12 centimètres de long quand il est adulte. Il est jaune paille et selon les sous-espèces, des zones plus ou moins foncées sont présentes en divers endroits du corps (pinces et derniers anneaux de la queue notamment). La queue (metasoma) présente des anneaux fortement élargis vers l'arrière.

Il se nourrit d'insectes, de lézards et de petits rongeurs.

La reproduction débute par des préliminaires, qui consistent en une parade face à face, abdomen relevé, suivie d'une promenade, pince dans la pince. En effet le mâle prend sa partenaire par ses pinces et lui fait faire une petite promenade, lui à reculons et elle en avançant. Cette promenade est entrecoupée de pauses. Lorsque le couple est las de se promener, le mâle dirige la femelle en lieu sûr et l'accouplement commence. À vrai dire, il n'y a pas d'accouplement à proprement parler. Le mâle dépose son spermatophore et guide l’orifice génital de la femelle vers celui-ci.

La gestation est très longue et dure de 4 à 6 mois. La femelle met au monde de 30 à 90 jeunes scorpions (pulli) qui vont vivre sur son dos jusqu'à la première mue. Androctonus australis subit de 7 à 8 mues avant d'atteindre la maturité sexuelle. Son espérance de vie est d'environ 5 ans.

Androctonus australis femelle gravide

Son venin est très toxique[2] et peut entraîner la mort chez les humains, notamment chez les sujets âgés ou malades ou les jeunes enfants. Quand il n'est pas létal, le venin peut provoquer des dégâts importants et parfois irréversibles.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Linnaeus, 1758 : Systema naturae per regna tria naturae, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis, ed. 10 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kaltsas, Stathi & Fet, 2008 : Scorpions Of The Eastern Mediterranean Advances in Arachnology and Developmental Biology, Monographs, n. 12, p. 209-246 (texte intégral)
  2. Backshall, Stephen., Venom : poisonous creatures in the natural world, New Holland, (ISBN 9781847738707, OCLC 720520591, lire en ligne)