Andriamasinavalona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Andriamasinavalona était un roi de l’Imerina (1675-1710).

Andriamasinavalona unifie pour la première fois l’Imerina au début du XVIIIe siècle. Il instaure une monarchie qui tient compte de l’avis du peuple et agrandit les frontières du royaume qui s’étend dans un rayon d’une trentaine de kilomètres autour de Tananarive. Il divise ensuite son royaume en quatre toko (districts) qu’il confie à ses fils. À sa mort, ces districts deviennent des royaumes indépendants, souvent en guerre les uns contre les autres : Tananarive, Ambohidratrimo, Ambohidrabiby et Ambohimanga. Ces guerres intestines permettent aux États voisins de multiplier les razzias de bœufs et d’esclaves ; les désordres perturbent l’agriculture, entraînant l’apparition de famines et d’épidémies catastrophiques.

Il créa pour ses enfants non régnants le groupe qui porte son nom : "les andriamasinavalona" - descendants des 4 fils qui n'ont pas régné. Plus tard, le groupe subit une extension, on y intégra tous les parents d'Andriamasinavalona, ainsi que tous les descendants des "rois" qui ont fait allégeance au royaume de Madagascar (période d'Andrianampoinimerina jusqu'à Ranavalona Ire.

Les andriamasinavalona[modifier | modifier le code]

Dans le royaume historique de Madagascar, on pouvait accéder à ce groupe - andriamasinavalona par anoblissement.

Les andriamasinavalona sont éparpillés dans tout l'Imerina enin-toko, et pendant le règne de Radama

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dominique Ranaivoson, Madagascar : dictionnaire des personnalités historiques, Sépia, Saint-Maur-des-Fossés ; Tsipika, Antananarivo, 2011 (2e éd.), p. 37 (ISBN 978-2-84280-101-4)