Andrew Wylie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la littérature <adjF> image illustrant américain image illustrant l’édition
Cet article est une ébauche concernant la littérature américaine et l’édition.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Andrew Wylie est un agent littéraire et éditeur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1972, Andrew Wylie publie un recueil de poésie, Yellow Flowers. En 1980, il fonde « The Wylie Agency », une agence littéraire basée à Londres et New York. Il travaille pour près de 800 écrivains dont, entre autres, Martin Amis, Christine Angot, Philip Roth et Salman Rushdie[1].

En 2008, il négocie le départ de Christine Angot de chez Flammarion pour Le Seuil pour un montant de 240 000 €[2],[3].

En 2010, Andrew Wylie crée Odyssey éditions[4] et négocie avec Amazon.com une exclusivité pour la diffusion de plusieurs titres phares de ses clients, sous format kindle[5]. Cet accord fait polémique[6] et provoque la colère de certains éditeurs[7]. Le syndicat national de l'édition lance une pétition signée par les cinquante plus grands éditeurs français[8]. Andrew Wylie conclut finalement un accord avec ces derniers[9],[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]