Andrew Watson (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Andrew Watson
Image illustrative de l’article Andrew Watson (football)
Andrew Watson (au centre de l'image) en 1882
Biographie
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Nat. sportive Drapeau : Écosse Écossais
Naissance
Lieu Georgetown (Guyane britannique)
Décès (à 64 ans)
Lieu Londres
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 1874-1887
Poste Défenseur central
Parcours amateur
Saisons Club
avant 1874 Drapeau : Écosse Maxwell FC
1874-1880 Drapeau : Écosse Parkgrove FC
1880-1882 Drapeau : Écosse Queen's Park FC
1882- Drapeau : Angleterre Swifts FC (en)
1884- Drapeau : Angleterre Corinthians FC
-1887 Drapeau : Écosse Queen's Park FC
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1881-1882 Drapeau : Écosse Écosse 3 (0)
1 Matchs de championnat uniquement.
2 Matchs officiels.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Watson et Andrew Watson (homonymie).

Andrew Watson, né le à Georgetown (Guyane britannique) et mort le à Londres, est un joueur de football écossais. Il est considéré comme le premier joueur noir de l'histoire à avoir évolué au niveau international. Il fait partie du Scottish Football Hall of Fame, depuis 2012, lors de la neuvième session d'intronisation.

Carrière[modifier | modifier le code]

Né en Guyane britannique d'un père écossais et d'une mère guyanienne[1],[2],[3], Andrew Watson devient étudiant au King's College School de Wimbledon où il montre d'excellentes aptitudes à la pratique du sport, dont le football. Son goût pour ce sport grandit alors qu'il étudie à l'Université de Glasgow.

Défenseur évoluant aussi bien sur l'aile gauche que sur l'aile droite, il débute au Maxwell FC, puis rejoint le Parkgrove FC en 1876, et devient même le secrétaire du club, ce qui fait de lui le premier dirigeant noir de l'histoire du football[4]. Le , il est sélectionné pour représenter la ville de Glasgow face à celle de Sheffield. Quelques mois plus tard, il change de club et rejoint le prestigieux Queen's Park Football Club, devenant également par la suite le secrétaire du club. En 1881 et 1882, il mène son équipe à la victoire en Coupe d'Écosse[4].

À cette époque, Watson a également l'honneur d'être sélectionné en équipe d'Écosse, devenant le premier footballeur noir de l'histoire à évoluer à ce niveau[5],[1]. Il obtient trois capes entre 1881 et 1882, pour trois victoires face à l'Angleterre (deux fois) et le Pays de Galles. Pour sa troisième et dernière sélection, Watson est même désigné capitaine de l'équipe[6].

En 1882, il retourne dans la banlieue londonienne en signant au Swifts FC (en), club basé à Slough, pour devenir le premier joueur noir à disputer la Coupe d'Angleterre[4],[6]. Deux ans plus tard, Watson a l'honneur d'intégrer l'une des plus prestigieuses formations de l'époque, le Corinthians FC[1],[6]. Il revient par la suite au Queen's Park FC où il évolue jusqu'en 1887.

Il meurt le à Londres au 88 Forest Road[2], il est enterré au cimetière de Richmond[7].

Arthur Wharton devient par la suite le premier footballeur professionnel noir, le professionnalisme n'étant pas autorisé du temps de Watson. Il faudra attendre 49 ans pour qu'une deuxième sélection nationale intègre un joueur noir, en l'occurrence la France avec Raoul Diagne[5], et près d'un siècle pour que l'Angleterre en fasse de même avec Viv Anderson[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Biography of Andrew Watson », sur Universitystory.gla.ac.uk
  2. a et b (en) Andy Mitchell, « First black footballer: Watson story takes twist », The Scotsman, Johnston Publishing,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Andrew Watson sur TheGlasgowStory.com
  4. a b et c (en) « First Black footballer, Andrew Watson, inspired British soccer in 1870s », Chronicle World, 30 juillet 2002
  5. a b et c (en) Razvan Toma, « Colourfull pionneers », sur RSSSF.com, 27 novembre 2008
  6. a b et c (en) Fiche d'Andrew Watson sur Scottishfa.co.uk
  7. (en) « Andrew Watson: a gravestone that deserves more », sur scottishsporthistory.com, (consulté le 26 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]