Andrew Orvedahl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Andrew Orvedahl
Description de cette image, également commentée ci-après
Andrew Orvedahl se produisant au salon Grawlix en septembre 2014
Naissance (42 ans)
Denver, Colorado
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Comédien
Site internet fiveunicorns.com

Andrew Orvedahl (né le 21 décembre 1976) est un comédien américain connu pour son travail avec The Grawlix, une troupe de comédiens composée d'Andrew Orvedahl, d'Adam Cayton-Holland et de Ben Roy et pour l'émission de TruTV Les Pires Profs[1], diffusée en France par WarnerTv. Avec The Grawlix, Andrew Orvedahl joue dans des vidéos écrites et réalisées par The Nix brothers et diffusées sur Funny or Die[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Comédien de stand-up[modifier | modifier le code]

Andrew Orvedahl débute dans le théâtre comique en 2003 dans un rôle dans lequel il donné une fessée à Elmo[3]. En plus de se produire régulièrement dans son club local, le Comedy Works à Denver, il effectue une tournée aux États-Unis et se produit à Aspen (2011)[4], Las Vegas, Seattle (2010), Great American (2012), Bridgetown (2011, 2012, 2013) et au festival de comédie High Plains (2013, 2014). Il fait également partie du showcase New Faces au festival Juste pour rire à Montréal en 2013[5]. Également en 2013, il publie son album de comédie Hit The Dick Lights dans une double sortie avec un autre membre de The Grawlix, Adam Cayton-Holland. L'album d'Adam Cayton-Holland I Don't Know If I Happy partage les mêmes pochettes d'album, a été enregistré le même jour au même théâtre (Denver's Bug Theatre) que celui d'Andrew Orvedahl, et les deux ont été publiés sur le label Greater Than Collective d'Illegal Pete's[6]. Andrew Orvedahl apparait dans NickMom Night Out et dans Last Comic Standing et, le 13 octobre 2014, il effectue sa première performance dans l'émission The Tonight Show Starring Jimmy Fallon[7].

The Grawlix[modifier | modifier le code]

En 2007, Andrew Orvedahl est un membre clé de Los Comicos Super Hilariosos, une émission régulière qui accueille des comiques de renom tels qu'Arj Barker, Maria Bamford, Tig Notaro et Moshe Kasher. Le groupe finit par se dissoudre et se reformer sous le nom de The Grawlix en 2011[8].

The Grawlix est formé d'Andrew Orvedahl, Ben Roy et Adam Cayton-Holland. La troupe présente une émission mensuelle au The Bug Theatre à Denver, avec des vedettes du stand-up, une variété de comédiens invités nationaux et des projections de leurs vidéos produites par The Nix brothers.

Les Pires Profs[modifier | modifier le code]

En juin 2012, The Grawlix fait également équipe avec The Nix Brothers pour produire un pilote pour Amazon intitulé Les Pires Profs, l'histoire de trois professeurs de lycée incompétents de Denver[9]. Alors qu'Amazon diffuse finalement le pilote, en décembre 2014, TruTV acquiert les droits et paye le trio pour réécrire et re-filmer le pilote. En février 2015, le réseau annonce qu'il commande dix épisodes de la série, qui est diffusée en 2015. La série est renouvelée pour une deuxième saison de dix épisodes, diffusée en 2016[10].

The Narrators[modifier | modifier le code]

En 2010, Andrew Orvedahl créé l'émission The Narrators, qu'il anime chaque mois au Buntport Theatre à Denver, une présentation en direct d'histoires réelles sur un thème choisi par des musiciens, des comédiens, des acteurs et des écrivains[11]. Le podcast de The Narrators met en lumière certaines de ces histoires, en enregistrant les représentations en direct, parrainé par le collectif Sexpot Comedy.

The Unicorn[modifier | modifier le code]

En 2013, Andrew Orvedahl crée le podcast The Unicorn, avec sa co-animatrice Talitha et le producteur Ron Doyle. L'émission invite un comédien pour discuter de sexe et des rapports entre personnes. Parmi les personnes invitées, figurent Kyle Kinane, Cameron Esposito et Ben Kronberg.

Prix[modifier | modifier le code]

En 2012, Andrew Orvedahl remporte un prix MasterMinds de Westword - un programme de subventions récompensant les entrepreneurs artistiques qui changent le paysage culturel[12]. En décembre 2013, le magazine culturel Time Out New York désigne l'album Hit The Dick Lights d'Andrew Orvedahl comme l'un des 10 meilleurs albums humoristiques de 2013[13].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Andrew Orvedahl est né et a grandi à Denver. Il fréquente l'Heritage High School, une école publique à Littleton au Colorado. Après avoir déménagé plusieurs fois, vivant à New York, Cocoa Beach et Los Angeles[1], il retourne finalement dans le Colorado et vit actuellement à Denver. Orvedahl a une fille, Amelia, qui participe à sa propre émission de cuisine en ligne intitulée The Barefoots. Il en est le réalisateur, le directeur de la photographie et le monteur[14].

Albums[modifier | modifier le code]

  • Andy Makes 15 of His 22 Friends Laugh
  • Hit The Dick Lights

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Adam Cayton-Holland And Andrew Orvedahl, Denver Stand-Ups, Talk New Comedy Albums, Those Who Can't' Pilot », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  2. « The Grawlix and the Nix Bros. Team Up For Hilarious 'Behind The Scenes' Denver Comedy Web Series », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  3. Matt Ferner, « Adam Cayton-Holland And Andrew Orvedahl, Denver Stand-Ups, Talk New Comedy Albums, 'Those Who Can't' Pilot », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  4. John Wenzel, « Why So Serious, Andrew Orvedahl? », Reverb,‎ (lire en ligne)
  5. Bradford Evans, « Just For Laughs Chooses Its 2013 New Faces », SplitSider,‎ (lire en ligne)
  6. « Adam Cayton-Holland, I Don't Know If I Happy Andrew Orvedahl, Hit the Dick Lights Greater Than Collective », The Spit Take (consulté le 22 avril 2014)
  7. Alex Brown, « Three Things to Do for Free in Denver, October 13–16 », Westword,‎ (lire en ligne)
  8. John Wenzel, « Brains behind "Los Comicos" launch new comedy show at Avenue Theater », Reverb,‎ (lire en ligne)
  9. Josiah Hesse, « Even sobriety can't tame comedian Ben Roy's savage humor », Westword,‎ (lire en ligne)
  10. Byron Graham, « Ben Roy on Those Who Can't, His New Album and Leaving Denver », Westword,‎ (lire en ligne)
  11. « Funny or sad, we all have a story » [archive du ], 9News Colorado, (consulté le 22 avril 2014)
  12. Patricia Calhoun, « MasterMind Awards honor our eighth class of artistic entrepreneurs », Westword,‎ (lire en ligne)
  13. « Best comedy specials of 2013 », Time Out New York, (consulté le 22 avril 2014)
  14. Emilie Rusch, « Denver kids star in "The Barefoots" online cooking show, with a little help from Dad », Denver Post,‎ (lire en ligne)