Andrew Niccol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andrew Niccol
Description de cette image, également commentée ci-après

Andrew Niccol au Comic-Con 2012

Nom de naissance Andrew M. Niccol
Naissance (52 ans)
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Paraparaumu, Nouvelle-Zélande
Nationalité Drapeau de la Nouvelle-Zélande Néo-Zélandaise
Profession Réalisateur, scénariste, producteur
Films notables Bienvenue à Gattaca
The Truman Show
Lord of War

Andrew Niccol est un scénariste, producteur et réalisateur néo-zélandais, né le à Paraparaumu.

Biographie[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Ayant fait ses premières armes dans la publicité, c'est en vendant son scénario The Truman Show qu'il parvient à son tour à mettre en scène le scénario d'un long-métrage : Bienvenue à Gattaca est un film de science-fiction à l'esthétisme élégant et d'une maîtrise peu commune. Ce premier essai impressionne la critique, et est récompensé par plusieurs prix. Niccol écrit et réalise ensuite S1m0ne, étonnante satire sortie en 2002, où le personnage d'Al Pacino, producteur de cinéma en difficulté, invente de toute pièce une actrice numérique (que tout le monde croit réelle) dont la carrière lui échappe.

Son troisième film, Lord of War, sorti en 2005, lui permet de sortir de la science-fiction. Traitant de la vente d'armes, c'est en Europe que Niccol parvient à trouver les fonds pour ce film d'une virulence et d'un cynisme exemplaires.

Années 2010[modifier | modifier le code]

Il ne revient qu'en 2011 au cinéma, avec Time Out, avec les jeunes stars Justin Timberlake et Amanda Seyfried. Ce quatrième film lui permet de revenir à la science-fiction, autour d'un concept original : le temps remplace toute forme de monnaie.

Il accepte dans la foulée d'écrire et de réaliser le premier opus d'une future franchise de science-fiction destinée aux adolescents. Sorti en 2013, Les Âmes vagabondes est un flop critique et commercial[1].

Il enchaîne aussitôt avec son cinquième film, le thriller psychologique Good Kill, qui lui permet de revenir à un sujet politique et controversé. Il y dirige en effet Ethan Hawke dans le rôle d'un ancien pilote de l'armée de l'air américaine, devenu opérateur de drones. Le film est sélectionné pour concourir pour le Lion d'or à la Mostra de Venise 2014, et parvient à convaincre la critique.

Pour son sixième film, Anon, prévu pour 2017, il retrouve Amanda Seyfried et convoque Clive Owen pour évoluer dans un nouvel univers de science-fiction. Cette fois, dans une société où l'anonymat n'existe plus, un enquêteur de police fait la rencontre d'une jeune femme sans identité[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le compagnon du mannequin canadien Rachel Roberts, née en 1978. Ils ont un fils, Jack, né en 2004 et une petite fille, Ava Lila Rae, née en 2008.

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant que réalisateur[modifier | modifier le code]

En tant que scénariste[modifier | modifier le code]

Andrew Niccol est scénariste de tous les films qu'il a réalisés.

En tant que producteur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]