Andrew Holness

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant jamaïcain image illustrant un homme politique
Cet article est une ébauche concernant une personnalité jamaïcaine et un homme politique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Andrew Holness
Andrew Holness en janvier 2012.
Andrew Holness en janvier 2012.
Fonctions
Premier ministre de Jamaïque
En fonction depuis le
(1 an 1 mois et 23 jours)
Monarque Élisabeth II
Gouverneur Sir Patrick Allen
Prédécesseur Portia Simpson-Miller

(2 mois et 13 jours)
Monarque Élisabeth II
Gouverneur Sir Patrick Allen
Prédécesseur Bruce Golding
Successeur Portia Simpson-Miller
Ministre de l'Éducation

(4 ans 3 mois et 25 jours)
Premier ministre Bruce Golding
Lui-même
Prédécesseur Maxine Henry-Wilson
Successeur Ronald Thwaites
Biographie
Nom de naissance Andrew Michael Holness
Date de naissance (44 ans)
Lieu de naissance Spanish Town
Nationalité Jamaïcaine
Parti politique Parti travailliste de Jamaïque
Conjoint Juliet Holness (depuis 1997)
Diplômé de Université des Indes occidentales
Religion Christianisme

Andrew Holness
Premiers ministres de Jamaïque

Andrew Holness, né le à Spanish Town[1],[2], est un homme d'État jamaïcain, membre du Parti travailliste. Il est Premier ministre du au et de nouveau depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père fermier, de conviction socialiste, et d'une mère fonctionnaire dans l'administration, il effectue ses études à l'Université des Indes occidentales, où il obtient une licence en management puis un master en sociologie du développement[1],[2].

Avant son entrée en politique, il est, de 1994 à 1996, directeur exécutif de l'Organisation volontaire pour l'édification des enfants (Voluntary Organization for Uplifting Children), une d'une ONG d'assistance sociale. En 1995, le chef de l'opposition officielle et du Parti travailliste, Edward Seaga, l'invite à travailler pour lui comme assistant personnel, avec pour responsabilité de formuler des propositions dans la politique de lutte contre la pauvreté et d'investissement social[1],[2].

Il est élu député de la circonscription de Saint Andrew centre-ouest en 1997. Il est le porte-parole de l'opposition sur les questions foncières et de développement de 1999 à 2002, puis sur les questions de logement, et enfin de l'éducation à partir de 2005. Les travaillistes remportent les élections législatives de septembre 2007 et le nouveau Premier ministre Bruce Golding nomme Holness ministre de l'Éducation. En cette qualité, il fait de l'alphabétisation à l'école primaire sa priorité, et met en place un programme de transition vers une éducation secondaire alternative pour les élèves en difficulté, ainsi qu'un programme pour des centres d'excellence[1],[2].

Après la démission de Bruce Golding, il prend la tête du Parti travailliste, et lui succède comme Premier ministre le 23 octobre 2011 tout en demeurant ministre de l'Éducation. À l'âge de 39 ans, il devient le plus jeune chef du gouvernement de l'histoire du pays et le premier à être né après l'indépendance[1],[2].

Le site du Premier ministre affirme que Holness « peut-être décrit comme étant de centre gauche sur certaines questions sociales, mais conservateur sur le plan fiscal et économique »[1],[2].

Son parti perd les élections législatives du 29 décembre 2011. Le 5 janvier 2012, il quitte le pouvoir en cédant la place au nouveau Premier ministre, Portia Simpson-Miller.

Après quatre ans dans l'opposition, les travaillistes remportent les élections législatives du 25 février 2016. Andrew Holness prête serment comme Premier ministre le 3 mars suivant.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) "Hon. Andrew Holness", site du cabinet jamaïcain
  2. a, b, c, d, e et f (en) "The Honourable Andrew Holness", site officiel du premier ministre