Andrew Coburn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coburn.
Andrew Coburn
Description de cette image, également commentée ci-après
Andrew Coburn
Naissance (87 ans)
Exeter, New Hampshire, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Andrew Coburn, né le à Exeter dans le New Hampshire, est un écrivain américain de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de littérature à l’Université Suffolk à Boston, il est reporter criminel pour Eagle-Tribune (en) dans le Massachusetts, critique littéraire et rédacteur au Boston Globe.

Il commence sa carrière littéraire en 1974 en publiant des nouvelles dans The Transatlantic Review (en) et son premier roman The Trespassers.

Avec Sweetheart, il commence une série consacrée à Rita Gardella O'Dea, sœur d’un capo de la mafia poursuivi par le FBI. Goldilocks, le troisième roman de la série est nommé pour le prix Edgar-Allan-Poe en 1990 dans la catégorie meilleur roman. Il amorce également une autre série avec No Way Home consacrée à James Morgan, chef de la police de Bensington, qui a la particularité de choisir ses maîtresses parmi les grandes bourgeoises de la ville.

Trois de ses romans sont adaptés au cinéma, mais uniquement par des réalisateurs français.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Rita Gardella O'Dea[modifier | modifier le code]

  • Sweetheart (1985)
    Publié en français sous le titre Cœur tendre, Paris, Alizés, 1987 ; réédition sous le titre Toutes peines confondues, Paris, Rivages/Noir no 129, 1992
  • Love Nest (1987)
  • Goldilocks (1989)

Série James Morgan[modifier | modifier le code]

  • No Way Home (1992)
    Publié en français sous le titre Sans retour, Paris, Rivages/Noir no 448, 2002
  • Voices in the Dark (1994)
    Publié en français sous le titre Des voix dans les ténèbres, Paris, Rivages/Noir no 585, 2006

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • The Trespassers (1974)
  • The Babysitter (1979)
    Publié en français sous le titre La Fille à personne, Paris, Gallimard, Série noire no 1750, 1979
    Publié en français dans une nouvelle traduction sous le titre La Baby sitter, Paris, Rivages/Noir no 712, 2008
  • Off Duty (1980)
    Publié en français sous le titre Personne ne devrait mourir comme ça, Paris, Gallimard, Série noire no 1822, 1981 ; réédition sous le titre Un dimanche de flics après la sortie du film sous ce titre, Paris, Gallimard, Carré noir no 489, 1983
  • Company Secrets (1982)
  • Widow's Walk (1984)
    Publié en français sous le titre Noyade interdite, Paris, Gallimard, Série noire no 1999, 1985
  • Birthright (1998)
    Publié en français sous le titre La Voix du sang, Paris, Rivages/Noir no 953, 2014
  • On the Loose (2006)
  • Plum Island[1] (2007)
  • Updike of Ipswich (2009)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

  • My Father’s Daughter (2003)
    Publié en français sous le titre La Fille de son père dans Demain ce seront des hommes, Paris, Rivages/Thriller, 2005
  • The Heir [2] (2007)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]