Andreja Pejić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Andreja Pejic)
Andreja Pejic
Image dans Infobox.
Andreja Pejić en 2013.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (29 ans)
TuzlaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Andrej PejicVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
University High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Taille
1,88 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Cheveux
Yeux
Représentée par
Site web

Andreja Pejić (en serbe : Андрејa Пејић) est une mannequin et actrice australo-bosnienne née le à Tuzla en Bosnie[2].

Elle est connue comme le premier mannequin qualifié d'androgyne au monde[3]. Depuis qu'elle se présente comme une femme trans en 2013, elle est devenue l'un des modèles transgenres les plus reconnue au monde[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Née garçon d'un père croate de Bosnie et d'une mère serbe de Bosnie, Pejić grandit en Serbie, pays déchiré par la guerre civile[2] et par le bombardement de l'OTAN. À l'âge de quatre ans, ses parents se séparent, et elle part vivre avec son frère aîné, chez leur mère. Afin que ses enfants puissent créer une vraie relation avec leur père, elle les envoie chez lui chaque été pendant un mois. À l'âge de huit ans, sa famille se réfugie à Melbourne en Australie[5]. À l'adolescence, elle se voit déjà ressembler à une fille « au moment où je suis sorti du ventre de ma mère et où je me suis regardé dans un miroir ».

En 2008, Pejić n'est pas retenu après s'être présenté à une agence de mannequinat[6],[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

Mannequinat[modifier | modifier le code]

Andreja Pejić, portant le prénom Andrej, signe un contrat avec l'agence Storm Model à Londres, en [8] et apparaît deux mois plus tard dans le magazine britannique Wonderland[6]. Assez rapidement, et représentée en France par l'agence New Madison, le mannequin défile durant la saison Printemps/été 2011 pour Jean Paul Gaultier, John Galliano, Paul Smith et Raf Simons[5].

Révélation[modifier | modifier le code]

Andreja Pejić en 2013.

Celle qui se présentait alors publiquement comme un homme au physique androgyne, aux longs cheveux blonds platine et aux yeux bleus-gris se révèle dans le monde de la mode grâce à une parution dans le magazine Vogue où, en , elle pose vêtue d'une robe de mariée signée Jean Paul Gaultier[9]. En mars de la même année, elle se place à la onzième place[2] dans le classement Top 50 Male Models du site web Models.com.

Pejić pose ensuite pour la campagne publicitaire printemps-été 2011 de Jean Paul Gaultier, aux côtés du mannequin Karolína Kurková[9]. Dans une interview pour The Daily Telegraph en , le mannequin déclare rêver de participer à un défilé pour la marque de lingerie Victoria's Secret et serait prête à changer de sexe[10].

En , apparaissant torse nu en couverture du septième numéro du magazine Dossier, une polémique s'ensuit aux États-Unis. En effet, le magazine est rapidement censuré[11]. Celle qu'on perçoit comme un jeune mannequin trouve cette censure inadmissible et l'explique dans le New York Magazine : « Je pense que le problème n'est pas vraiment la photographie de la couverture, mais plutôt de savoir si c'est de la pornographie ou de l'art. Et clairement, c'est de l'art, et l'art ne devrait pas être censuré dans une société démocratique[12] ».

En , elle est la première mannequin transgenre à poser en lingerie féminine pour le grand magasin néerlandais, HEMA[13],[14] : « Je dois être discipliné. Mon tour de taille est passé de 74 à 63 cm, et mes hanches font 89 cm »[15]. Elle apparaît en 2013 dans le clip de The Stars (Are Out Tonight) de David Bowie, réalisé par Floria Sigismondi[16].

De juillet à , elle parvient à réunir plus de 60 000 dollars de fonds pour la réalisation d'un documentaire sur sa vie, de sa jeunesse à la fin de sa transition, intitulé Andrej(a).[réf. souhaitée]

En , elle signe un contrat dans l'agence de mannequins exclusivement féminins DNA Model Management.[réf. souhaitée]

Elle devient la première femme trans à intégrer l'agence de mannequins Ford[17].

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 2014, Andreja Pejić est au casting du film The Little Mermaid de Sofia Coppola et devait jouer le rôle de l'une des sœurs d'Ariel[18], la réalisatrice se retire ensuite du projet et le casting est modifié en conséquence[19].

En 2018, elle joue le rôle de Maria dans le film Millénium : Ce qui ne me tue pas (The Girl in the Spider's Web) de Fede Álvarez.

En 2020, elle apparaît dans A Bitter Fruit de Ryan Weatrowski.[réf. nécessaire] Elle sera à l'affiche des films The Other Me de Giga Agladze, aux côtés de Jim Sturgess, produit par David Lynch ainsi que Dalíland (en) de Mary Harron aux côtés de Ben Kingsley et d'Ezra Miller.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Du temps où elle se faisait encore appeler Andrej Pejić, elle a toujours refusé de répondre aux questions concernant son homosexualité présumée, tout comme elle refusait de se définir exclusivement en tant qu'homme ou femme[20].

En , elle révèle finalement sa transidentité en même temps que son changement de sexe à la presse[21]: « Le fait que j'aie été mannequin androgyne ne me rend pas moins femme aujourd'hui, et je suis fière de mon parcours. Vous ne devez pas avoir honte de votre passé pour créer votre futur ; et vous pouvez être fiers de qui vous êtes. » Elle s'appelle désormais officiellement Andreja Pejić (Andréïa Péyitch).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Prochainement

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Reason de Bruno Ilogti : Gemma Christensen
  • 2017 : Bagdad, Florida de Matthew Fifer : Pizza
  • 2021 : Sapphire de Leanne Hanley : Sapphire / Ethan

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Fatih : Radu (5 épisodes)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Andrej Pejic », sur Fashionodeldirectory.com (consulté le 23 mai 2013).
  2. a b et c « Model Profile: Andrej Pejic », sur Models.com (consulté le 9 mars 2011).
  3. (en-US) « How Model Andrej Pejic Works Both Sides of the Runway - Fall Fashion 2011 -- New York Magazine - Nymag », sur New York Magazine (consulté le 31 mai 2021).
  4. Richard Godwin, « Andreja Pejic on becoming the most famous transgender model in the world » [archive du ], sur Evening Standard, .
  5. a et b Jordane Guignon, « Qui est Andrej Pejic ? », sur Grazia, (consulté le 9 mars 2011).
  6. a et b (en) « Fashion Model: Andrej Pejic », sur New York Magazine (consulté le 9 mars 2011).
  7. Pauline Gallard, « Le top androgyne qui bouleverse les codes fashion », sur Gala, (consulté le 9 mars 2011).
  8. « Storm Model: Andrej Pejic », sur Ftape (consulté le 9 mars 2011).
  9. a et b Bruno Artigue, « Andrej Pejic, nouveau visage de Jean Paul Gaultier », sur Vogue, Condé Nast, (consulté le 10 mars 2011).
  10. (en) Julia Rubin, « WATCH: Andrej Would Have Sex Change For Victoria’s Secret Gig », sur Styleite, (consulté le 10 mars 2011).
  11. Tiphaine Lévy-Frébault, « Le mannequin androgyne Andrej Pejic censuré », sur next.liberation.fr, Libération, (consulté le 27 mai 2011).
  12. (en) « Model Andrej Pejic Censored: Is He Too Feminine? (photo) », sur The Improper, (consulté le 27 mai 2011).
  13. Clément Ghys, « Andrej Pejic, homme en soutif », sur libération.fr, Libération, (consulté le 16 décembre 2011).
  14. Mathilde Laurelli, « Andrej Pejic, un homme en soutien-gorge », sur lexpress.fr/styles, L'Express, (consulté le 28 juillet 2012).
  15. Virginie Daigneau, « Mode : Andrej Pejic : « c'est du boulot d'être une femme ! » », sur Public.fr, (consulté le 3 janvier 2012).
  16. (en) « Andreja Pejic - Filmography », sur IMDb (consulté le 31 mai 2021).
  17. « Andreja Pejic devient la première femme transgenre à intégrer l'agence de mannequins Ford », sur Vanity Fair, (consulté le 27 octobre 2017).
  18. (en) Alicia Lutes, « Andrej Pejic joins Sofia Coppola's the Little Mermaid: Who will she play? », sur mtv.com, (consulté le 10 décembre 2020).
  19. (en) Kate Erbland, « Sofia Coppola Explains Why She Left Her Ambitious Take on The Little Mermaid », sur indiewire.com, (consulté le 10 décembre 2020).
  20. « Pour un homme, Andrej Pejic est une belle femme », sur 7sur7.be, (consulté le 24 novembre 2011).
  21. (en) Stacy Lambe, « Andrej Pejic Comes Out as Trans Woman », sur Out.com, (consulté le 26 juillet 2014).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]