Andrei Pleșu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andrei Pleșu
Andrei Pleșu (1).jpg
Fonctions
ministre de la culture (d)
-
Informations générales
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
BucarestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
historien de l'art, diplomate, philosophe, professeur d'universitéVoir et modifier les données sur Wikidata

Andrei Gabriel Pleșu est un philosophe, historien de l’art, écrivain et homme politique roumain né à Bucarest le (67 ans).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été ministre de la Culture (du 28 décembre 1989 au 16 octobre 1991) et ministre des Affaires étrangères (29 décembre 1997 au 22 décembre 1999), et a également été candidat (malheureux) à de nombreuses élections sous la bannière de formations politiques opposées à la « nomenklatura » ex-communiste. Sa posture politique est proche des positions des anciens dissidents (comme Paul Goma avant sa dérive nationaliste) et, avec des réserves, au rapprochement entre la Roumanie et l'Occident[1].

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Éthique de Robinson, trad. de Grazyna Klewek et Thomas Bazin, Paris, Éditions de L’Herne, coll. « Méandres », 1990, 210 p. (ISBN 978-2851972132)
  • Actualité des anges, [« Despre îngeri »], trad. de Laure Hinckel, Paris, Éditions Buchet/Chastel, 2005, 269 p. (ISBN 2-283-02088-3)
  • Pittoresque et mélancolie : analyse du sentiment de la nature dans la culture européenne, [« Pitoresc și melancolie : o analizǎ a sentimentului naturii în cultura europeanǎ »], trad. de, Paris, Somogy Éditions d’Art, 2007, 189 p. (ISBN 978-2-7572-0065-0)

Articles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. ARTE, « Andrei Pleşu (Roumanie) », sur ARTE,‎ (consulté le 7 janvier 2013)