Andrea da Barberino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un écrivain italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Andrea di Jacopo da Barberino, connu également comme Andrea Mengabotti, Andrea de' Mengabotti ou Andrea Magnabotti (Barberino Val d'Elsa, ca. 1370 – ca. 1432), est un écrivain italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie amplifiée[modifier | modifier le code]

http://www.arlima.net/ad/andrea_da_barberino.html

Œuvres[modifier | modifier le code]


Traductions en français[modifier | modifier le code]

  • La tres joyeuse plaisante et recréative histoire des faitz, gestes du tres preux chevalier Guérin par avant nommé Mesquin, traduyt de vulgaire italien en langue francoyse par Jehan Decuchermoys, a Paris par Alain Lotrian (entre 1525 et 1547)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Dictionnaire des lettres françaises : Le Moyen Âge, La Pochothèque, 1992, p. 62-63 (ISBN 2-2530-5662-6)
  • Luca Pierdominici, « La Rhétorique de l'oralité dans I Reali di Francia d'Andrea da Barberino », dans Les Passions du mot. Études de littérature du XVème siècle, Fano, Aras, 2009 (Piccola biblioteca di studi medievali e rinascimentali, I)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gloria Allaire, Andrea da Barberino and the Language of Chivalry (Gainesville, FL: UP of Florida, 1997).