Andrea Orlando

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Orlando.
Andrea Orlando
Andrea Orlando en juillet 2016.
Andrea Orlando en juillet 2016.
Fonctions
Ministre italien de la Justice
En fonction depuis le
(3 ans, 9 mois et 3 jours)
Président du Conseil Matteo Renzi
Paolo Gentiloni
Gouvernement Renzi
Gentiloni
Prédécesseur Annamaria Cancellieri
Ministre de l'Environnement, de la Protection du territoire et de la Mer

(9 mois et 25 jours)
Président du Conseil Enrico Letta
Gouvernement Letta
Prédécesseur Corrado Clini
Successeur Gian Luca Galletti
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance La Spezia (Italie)
Nationalité Italienne
Parti politique Parti démocrate
Démocrates de gauche
Parti communiste italien

Andrea Orlando, né le à La Spezia, est un homme politique italienne, membre du Parti démocrate et ministre du gouvernement italien depuis 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts en politique[modifier | modifier le code]

Andrea Orlando entre très jeune en politique. En 1989, âgé de 20 ans, il devient le secrétaire provincial de la Fédération des Jeunesses Communistes italiennes et l'année suivante il est élu conseiller communal de la ville de La Spezia en tant que membre du Parti communiste italien. Après la dissolution du Parti communiste italien, il adhère à son successeur : le Parti démocrate de la gauche. En 1995, il devient le secrétaire de ce parti à La Spezia. En 2001, il est nommé secrétaire provincial des Démocrates de gauche (mouvement politique ayant succédé au Parti démocrate de la gauche) et, en 2003, il entre au sein de la direction du parti alors dirigé par Piero Fassino. Il commence en tant que Vice-responsable de l'organisation du parti avant de devenir responsable pour les entités locales. Enfin, en 2006, il devient membre du secrétariat national des Démocrates de gauche.

Carrière politique nationale[modifier | modifier le code]

Député italien[modifier | modifier le code]

Andrea Orlando se présente en Ligurie aux élections générales italiennes de 2006, en tant que membre de la coalition de centre-gauche de L'Olivier, et est élu député. Lors de la dissolution des Démocrates de gauche en 2007, il adhère au Parti démocrate et devient le responsable de l'Organisation au sein du secrétariat national, alors dirigé par Walter Veltroni.

Il est réélu député en 2008 et devient également membre de la Commission parlementaire Antimafia. Le 14 novembre 2008, il est nommé porte-parole du Parti démocrate.

Ministre du gouvernement[modifier | modifier le code]

Porte-parole du Parti démocrate, Andrea Orlando devient ministre de l'Environnement, de la Protection du territoire et de la Mer du gouvernement Letta le , puis ministre de la Justice du gouvernement Renzi le . Le , il est reconduit au poste de ministre de la Justice dans le gouvernement Gentiloni.

Candidat au secrétariat du Parti démocrate[modifier | modifier le code]

Deux mois plus tard, le , il annonce sa candidature au poste de secrétaire du Parti démocrate dans la perspective de la primaire organisée par le parti à l'initiative de Matteo Renzi, lui-même candidat.

Alors que la presse italienne suppose que sa candidature soit soutenue par l'ancien président de la République Giorgio Napolitano, Orlando précise qu'il ne quittera ses fonctions ministérielles qu'en cas de victoire à l'issue de la primaire[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]