Andrea Molesini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Andrea Molesini
Naissance (64 ans)
Venise
Activité principale
écrivain, poète, traducteur, auteur de littérature pour la jeunesse
Auteur
Genres
roman, poésie, littérature pour enfants

Œuvres principales

Quando ai Veneziani crebbe la coda et Non tutti i bastardi sono di Vienna

Andrea Molesini, né à Venise le (64 ans), est un écrivain, poète et traducteur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient le prix Campiello en 2011 pour Non tutti i bastardi sono di Vienna (Tous les salauds ne sont pas de Vienne)

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Le Prince Aznif [« Aznif e la strega maldestra »],ill. de Catherine Rebeyrole, trad. de Diane Ménard, Paris, Éditions l’École des Loisirs, coll. « Mouche », 1994, 91 p. (ISBN 2-211-03381-4)
  • La Sorcière de Venise [« Quando ai Veneziani crebbe la coda »], trad. de Diane Ménard, Paris, Éditions l’École des Loisirs, 1996, 112 p. (ISBN 2-211-03483-7)
  • Tous les salauds ne sont pas de Vienne [« Non tutti i bastardi sono di Vienna »], trad. de Diane Ménard, Paris, Éditions Calmann-Lévy, 2012, 355 p. (ISBN 978-2-7021-4399-5)[1],[2]
  • Le Printemps du loup [« La primeravera del lupo »], trad. de Dominique Vittoz, Paris, Éditions Calmann-Lévy, 2014, 274 p. (ISBN 978-2-7021-5466-3) [3],[4]
  • Presagio [« Presagio »], trad. de Dominique Vittoz, Paris, Éditions Calmann-Lévy, 2015, 190 p. (ISBN 978-2-7021-5749-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Emilie Grangeray, « Le Padoue d’Andrea Molesini », sur lemonde.fr, (consulté le 3 mai 2014)
  2. Marianne Payot, « Andrea Molesini sauve l'honneur des Spada », sur lexpress.fr, (consulté le 3 mai 2014)
  3. « Molesini Le printemps du loup », sur http://www.babelio.com, (consulté le 2 décembre 2014)
  4. « La Librairie Le printemps du loup », sur http://www.lalibrairie.com, (consulté le 2 décembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]