Andrea Carrea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andrea Carrea
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Décès
Nationalité
Équipes professionnelles
1949 Siof Bicicletta
1949-1950 Bianchi - Ursus
1951-1956 Bianchi - Pirelli
1957 Carpano - Coppi
1957 Girardengo
1958 Cali Broni - Girardengo
1958 Lube

Andrea Carrea, dit Sandrino Carrea, (né le à Gavi Ligure, dans la province d'Alexandrie, au Piémont et mort le à Cassano Spinola) est un coureur cycliste italien des années 1950[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est envoyé au camp de Buchenwald en raison de ses convictions politiques[2]. Il survit à deux marches de la mort[3] et pèse quarante kilos, la moitié de son poids de sportif, à sa libération[2]. Professionnel de 1949 à 1958, Andrea Carrea termine neuvième du Tour de France 1952, après en avoir porté le maillot jaune pendant une journée, à l'arrivée à Lausanne. Maillot jaune qu'il endosse avec un quasi-sentiment de culpabilité vis-à-vis du leader de son équipe, bien que cet équipier fidèle ait respecté à la lettre, comme d'habitude, les consignes[2],[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1951 : 38e
  • 1952 : 9e, Jersey yellow.svg maillot jaune pendant une journée

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]