Andreï Siniavski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la culture russe image illustrant un écrivain image illustrant russe
Cet article est une ébauche concernant la culture russe et un écrivain russe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Andreï Siniavski
Description de cette image, également commentée ci-après

Andreï Siniavski à Amsterdam, le

Alias
Abram Tertz
Naissance
Moscou, Drapeau de la Russie Russie
Décès (à 71 ans)
Fontenay-aux-Roses, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Russe
Genres

Andreï Donatovitch Siniavski (en russe : Андрей Донатович Синявский, également orthographié André Siniavsky), né le à Moscou et mort le (à 71 ans) à Fontenay-aux-Roses (France), est un écrivain russe, dissident et survivant du goulag (ancien détenu de Perm-36). Il écrivit aussi sous le pseudonyme d'Abram Tertz (Абрам Терц).

Il s'oppose à la fin de sa vie à Alexandre Soljenitsyne, dont il avait déjà critiqué dans la New York Review of Books (septembre-novembre 1979) le nationalisme, Soljenitsyne rétorque en dénonçant un passe-passe persan.

Dans ses œuvres (Messieurs, la Cour, 1956; Lioubimov, 1963), il continue la tradition de Mikhaïl Boulgakov en mêlant satire de la réalité et fantastique.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Messieurs, la Cour, 1956
  • Lioubimov, 1963

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]