Andrôn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’andrôn (du grec ancien ἀνδρών / andrốn) désigne dans l'architecture domestique grecque antique littéralement la pièce ou la partie de la maison réservée aux hommes.

Elle consistait en une cour découverte (aulê), entourée de colonnades, autour de laquelle étaient disposés les divers appartements exigés pour le service du maître et de ceux qui étaient à lui (no 1 à 9). Elle était séparée de l'autre division, qui contenait les appartements des femmes, par un passage et une porte. Toutefois, l'existence d'espaces clairement dédiés aux femmes ou aux hommes n'est pas toujours si simple à distinguer pour les archéologues, d'autant que l'usage précis que les Grecs faisait de leurs pièces est lui-même parfois difficilement discernable, regroupant plusieurs activités, ou témoignant de mutations au sein des habitations.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Rich, Dictionnaire des Antiquités grecques et romaines, 1883 3, s. v. Andron.
  • Dictionnaire des Antiquités grecques et romaines de Daremberg et Saglio, s. v. Domus, p. 348.

Articles connexes[modifier | modifier le code]