Andrée Simons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Andrée Simons
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Andrée Simons, née le à Bruxelles et morte en 1984 à Paris d'un suicide, est une chanteuse et parolière belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andrée Simons se consacre d'abord à la peinture, la sculpture et la poésie qui la conduira vers la chanson.

Elle commence la chanson en se produisant pour la première fois sur scène vers l'âge de 15 ans à la Cantilène, chez Freddy Zegers.

Dans son répertoire, des musiques qu'elle a composées sur des textes personnels mais aussi de Michel Devis (auteur-compositeur bruxellois) ainsi que d'Angèle Guller, "fondatrice des Jeunesses de la Chanson".

Elle est troisième dans la finale de l'Eurovision pour la Belgique en 1970, avec 'La belle époque', après avoir retiré sa deuxième chanson en finale 'Perle d'étoile' [1].

Plus d'infos sur sa participation via le lien suivant: http://www.eurovision-fr.net/finales_nationales/finale.php?code=BE197000

Elle est aussi en finale en 1976 avec 'H Coco'.

Andrée sort son premier 33 tours en 1969, un second l’année suivante et, en 1973, elle chante du Georges Brassens.

Lors d'une tournée en Belgique, elle passera à la Ferme V à Woluwe-Saint-Lambert.

Elle monte à Paris en 1976 et sort "L’Amour flou" en 1979, avec cette chanson que reprend Christiane Stefanski.

Elle sort son dernier album en 1980.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Mais si au moins
  • 1970 : Volume 2
  • 1973 : Chante Georges Brassens
  • 1977 : L'amour flou
  • 1980 : Le cœur violon

45 T singles[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Mais si au moins / Cours pas le vent
  • 1970 : La race / Ça fait longtemps
  • 1970 : La belle époque / Perte d'étoile
  • 1971 : Moi j'avais / Ils m'ont menti
  • 1972 : Mistigrise / Tant pis, je t'aime
  • 1976 : H Coco / Anastasia
  • 1977 : La maison de Christine / Ça ne me rappelle rien
  • 1979 : Les fontaines de Chaudfontaine / Celui qui
  • 1980 : Laisse-moi tranquille / Les surboums

Titres isolés[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Sur l'album Derrière le rideau du groupe Imago, chante Dors, dors avec le groupe

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]