Andrée Karpèles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Andrée Karpèles
Naissance
Décès
(à 71 ans)
Cannes
Nationalité
Activité
Maître

Andrée Karpèles, née le à Paris et morte le à Cannes[1], est une artiste-peintre, illustratrice et auteure[2] française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andrée Karpèles est l'épouse de l'éditeur Carl Adalrik Högman avec qui elle fonde les éditions Chitra[2]. Elle a été l'élève de René Ménard et Lucien Simon[3].

Elle étudie au lycée Molière (Paris).

Elle expose au Salon des Indépendants de 1907 à 1914.

Peintures[modifier | modifier le code]

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • 1920, illustration de La Légende de Nala et Damayanti, traduite avec introduction, notes et vocabulaire, par Sylvain Lévi[11]
  • vers 1922, Voyage du marchand arabe Sulaymân en Inde et en Chine, rédigé en 851, bois dessinés et gravés par Andrée Karpèles[12]
  • vers 1923, Les questions de Milinda - Milindapanhas traduit du pali et annoté par Louis Finot, bois dessinés et gravés par Andrée Karpelès
  • vers 1925, Ghazels, traduit du persan par Marguerite Ferté et orné par Andrée Karpelès, Paris, Éditions Bossard
  • vers 1946, illustration du Le Prince charmant et quatorze autres contes de Rabindranath Tagore

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :