André des Gachons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
André des Gachons
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
Nationalité
Activité

André des Gachons, né le à Ardentes (Indre) et mort le à La Chaussée-sur-Marne (Marne)[1], est un artiste-peintre et imagier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andhré [sic] Stanislas Albert Peyrot des Gachons fut un élève de William Bouguereau et de Tony Robert-Fleury à l'Académie Julian.

Il expose au Salon à partir de 1892. Ses aquarelles sont délicates. En 1893, il expose à Lille où il s'installe 14 rue Saint-André. Il est exposé deux fois au Salon des Cent, en novembre 1895 et en janvier 1898, pour son Imagier paru dans La Plume[2].

À partir de 1913, à La Chaussée-sur-Marne, il fait des observations météorologiques et peint chaque jour, à heures régulières, de petites aquarelles. Plus de 77 000 en ont été envoyées au service météorologique à Paris.

Un article sur sa famille est paru et plusieurs de ses peintures dans un journal[Où ?].

Il illustre divers ouvrages dont Lourdes d’Émile Zola et le Salammbô de Gustave Flaubert.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Paul Barbier, Des Châlonnais illustres, célèbres et mémorables, 2000.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Paul Barbier, Des Châlonnais illustres, célèbres et mémorables, 2000.
  2. « L'Imagier Andhré des Gâchons », in La Plume, VII, 1895, no 159.