André de Rambures

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir André.

André de Rambures
André de Rambures
blason d'André de Rambures

Naissance vers 1395
Décès 12 août 1449
Pont-Audemer
Allégeance roi de France
Arme infanterie
Grade Maréchal de camp
Années de service vers 1589-1633
Conflits Guerre de Cent Ans
Faits d'armes Bataille d'Azincourt,
bataille de Verneuil
siège d'Harfleur
Délivrance d'Orléans,
siège de Pont-Audemer
Autres fonctions conseiller d'Etat
gouverneur de Bergerac

André de Rambures, né vers 1395, décédé le à Pont-Audemer fut un capitaine français au service du roi de France pendant la guerre de Cent Ans et l'un des compagnons d'armes de Jeanne d'Arc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

André de Rambures était le fils de David de Rambures et de Catherine d'Auxy, dame de Dompierre et d'Escouy, fille d'Enguerrand d'Auxy et d'Isabelle de Goulons. Il épousa, en 1423, Péronne de Créquy, fille de Jean IV de Créquy (? - 1411), seigneur de Créquy et de Canapales et de Jeanne de Roye. Sur leur trois fils, un seul survécut :

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Il participa à la Bataille d'Azincourt en 1415 et devint seigneur de Rambures à la mort de son père.

Partisan du dauphin, avec Jacques d'Harcourt, il fut chassé du château de Rambures par le duc de Bourgogne Philippe le Bon en 1423. Le roi d'Angleterre Henri VI confisqua le château et la seigneurie de Rambures et les donna à Colard et Ferry de Mailly. André de Rambures participa à la bataille de Verneuil et y fut vaincu par le duc de Bedford.

Il s'empara par surprise de la place forte d'Etrepagny en 1428 mais dut rendre la place aux Anglais au bout de quelques mois.

En 1429, il commanda une compagnie à Orléans et participa, du 5 au 8 mai 1429, à la délivrance de la ville au côté de Jeanne d'Arc.

En 1430, capitaine d'Aumale il soutint avec 120 hommes un siège de 24 jours mais dut se rendre au duc de Suffolk. Fait prisonnier, il fut détenu pendant six ans en Angleterre.

Pendant sa détention, un de ses lieutenants, Charles Desmarets, prit d'assaut le château de Rambures le jour de Pâques 1431 et l'utilisa comme base arrière pour des raids contre les Bourguignons : Saint-Valery-sur-Somme, Rue furent attaquées ou prises. En 1435, il participa à la prise de Dieppe.

André de Rambures rentra en France après le versement d'une rançon de 3 000 livres. En 1440, il participa au siège d'Harfleur où il négocia la reddition du duc de Somerset.

En 1449, il participa à la reconquête de la Normandie. Il fut tué au siège de Pont-Audemer le 12 août 1449.

Titres[modifier | modifier le code]

  • Maître des eaux et forêts en Ponthieu et Picardie,
  • capitaine du château d'Aumale,
  • capitaine d'armes,
  • seigneur de Rambures, de Drucat de Dompierre-sur-Authie et d'Escouy.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Seydoux, Le Château de Rambures, en Picardie, Editions de La Morande, 1974

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]