André Vergès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
André Vergès
Description de l'image André Vergès en janvier 1906.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet André Vergès en janvier 1906.
Poste pilier, deuxième ligne
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
Stade français
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1906-1907Drapeau : France France3 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

André Vergès (18??-19??)[1] est un joueur de rugby français, évoluant au poste de pilier gauche ou de deuxième ligne pour la France et pour le club du Stade français.

Biographie[modifier | modifier le code]

André Vergès dispute son premier test match le , contre l'Équipe de Nouvelle-Zélande de rugby à XV. L'équipe de France joue le tout premier match officiel de son histoire, dans l'ancien Parc des Princes, face à la Nouvelle-Zélande. En tournée dans les îles britanniques, les All Blacks acceptent de faire un crochet par Paris. Après avoir joué un dernier match à Swansea le 30 décembre, ils prennent le bateau jusqu'à Boulogne-sur-Mer, puis le train jusqu'à la Gare du Nord. Malgré la fatigue du voyage et déjà trois mois de tournée au cours de laquelle ils ont gagné 31 de leurs 32 matchs, ils s'imposent facilement 38–8 face à la France devant 3 000 spectateurs[2],[3]. Les All Blacks dominent la première mi-temps, inscrivent quatre essais contre un réussi par Noël Cessieux, puis six nouveaux en fin de match[4],[5]. Le capitaine Henri Amand a l'honneur d'être le premier capé du rugby français[6], il faut noter la présence de l'Anglais William Crichton et de l'Américain Allan Muhr au sein de l'équipe de France, et de deux joueurs de couleur André Vergès et Georges Jérome[7]. Il faudra attendre 1969 et le toulousain Roger Bourgarel pour retrouver un joueur de couleur en équipe de France[7].

Vergès dispute son dernier test match le , contre l'Équipe d'Angleterre de rugby à XV. Il effectue sa carrière en club avec le Stade français et remporte notamment le titre de Champion de France en 1907.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

  • 3 sélections pour la France
  • Sélections par année : 2 en 1906, 1 en 1907

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les dates et lieux de naissance et de mort sont inconnus.
  2. (en) « Compte rendu France Nouvelle-Zélande de 1906 », sur www.stats.allblacks.com, NZRU (consulté le 31 juillet 2009).
  3. Collectif Midi olympique (2005), pg 11.
  4. « Compte rendu France Nouvelle-Zélande de 1906 », sur www.ffr.fr, FFR (consulté le 3 décembre 2010)
  5. Jean-Paul Rey, « 1er janvier 1906 : « Pouvons-nous compter sur vous ? » », sur rugby-nomades.qc.ca (consulté le 2 août 2009).
  6. Roger Dries, « Amand, Henri 1er de France », sur rugby-nomades.qc.ca (consulté le 3 décembre 2010)
  7. a et b Collectif Midi olympique (2005), pg 21.

Annexes[modifier | modifier le code]

Ouvrage[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]