André Steyert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
André Steyert
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités

André Steyert ( Lyon- Lyon), est un héraldiste, historien et journaliste lyonnais.

Biographie[modifier | modifier le code]

André Steyert descend d'une famille originaire du pays de Bade, installée à Lyon avant la Révolution. Son père, commis libraire, est ruiné en 1844, et André est recueilli par son oncle. Il fait des études au séminaire, obtient le baccalauréat en 1850 et réside toute sa vie à Lyon. Bon dessinateur, il est employé par divers journaux, dont L'Illustration, et travaille comme héraldiste pour le libraire Auguste Brun. Il travaille de 1861 à 1872 comme archiviste aux Hospices civils de Lyon, et il écrit de nombreux articles historiques publiés dans la Revue du Lyonnais[1].

Taciturne, solitaire et très antirépublicain, il compose une Histoire de Lyon, dans laquelle il se montre plus partisan qu'historien impartial, au point que le 4e tome qui couvre Lyon sous la Troisième République jusqu'en 1899 n'est publié à Montbrison qu'en 1939, trente-cinq ans après sa mort[1].

Décédé le 17 décembre 1904, il est inhumé au cimetière de Loyasse à Lyon[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Armorial général de Lyonnais, Forez, Beaujolais, Franc-Lyonnais et Dombes, 1892. Cet ouvrage reproduit plus de deux mille blasons, dessinés par l'auteur et comporte trois mille notices héraldiques. Ouvrage remarqué, il est réédité en 1974[2].
  • Nouvelle Histoire de Lyon, en 3 volumes, 1895-1899. L'ouvrage est riche de nombreuses illustrations dessinées par l'auteur, mais il lui est reproché son absence de référencement, et un parti-pris anti-Romain qui nuit à la neutralité historique[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Patrice Béghain, Bruno Benoit, Gérard Corneloup et Bruno Thevenon, Dictionnaire historique de Lyon, Lyon, Stéphane Bachès, , 1504 p. (ISBN 978-2-915266-65-8), p. 1254.
  2. de Vaivre Jean-Bernard, note de lecture de « André Steyert. Armorial général du Lyonnais, Forez et Beaujolais..., introduction de Jean Tricou », Bulletin Monumental, tome 133, n°1, année 1975. p. 107 lire en lire
  3. Salomon Reinach, « Rapport fait au nom de la Commission des Antiquités de la France, sur les ouvrages envoyés au concours de l'année 1900 ; lu dans la séance du 6 juillet 1900 », Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 44ᵉ année, N. 4, 1900. p. 373 lire en ligne