André Roy (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir André Roy et Roy.
André Roy
Naissance (75 ans)
Montréal, Drapeau du Canada Canada
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Action writing

André Roy, né le à Montréal, est un écrivain, poète, critique littéraire et critique de cinéma québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il détient un doctorat en études françaises de l'Université de Montréal.

Professeur aux niveaux universitaire et collégial, il travaille aussi à la pige comme journaliste, critique littéraire et critique de cinéma.

Codirecteur du journal contre-culturel Hobo-Québec de 1972 à 1974, il dirige en parallèle la collection « Proses du Jour » aux Éditions du Jour (1973-74), puis la collection « Écrire » aux Éditions de l'Aurore (1974-75). Il est cofondateur et, de 1979 à 1983, rédacteur en chef de la revue Spirale. De 1983 à 1985, il est codirecteur des éditions et de la revue Les Herbes rouges. Rédacteur aux éditions de l'Hexagone de 1986 à 1988, puis aux Herbes Rouges, il signe plusieurs textes pour Radio-Canada et Radio-Québec.

Il fait paraître plusieurs recueils de poésie et des essais, dont plusieurs abordent le thème de l'homosexualité - Roy est un des premiers écrivains ouvertement gay du Québec -, notamment dans D'un corps à l'autre (1976) et Les Lits de l'Amérique (1983). Après avoir été finaliste à deux reprises pour Les Passions du samedi (1979) et Les Sept Jours de la jouissance (1984), il est lauréat du Prix du Gouverneur général, catégorie Poésie de langue française, pour Action writing (1985).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Concerto sans rimes (1965), ouvrage collectif
  • N'importe quelle page (1973)
  • L'Espace de voir (1974)
  • En image de ça (1974)
  • Vers mauve (1975)
  • D'un corps à l'autre (1976)
  • Corps qui suivent (1977)
  • Formes (1977), choix de poèmes
  • Le Sentiment du lieu (1978)
  • Les Passions du samedi (1979)
  • Petit supplément aux passions (1980)
  • Monsieur Désir (1981)
  • Les Lits de l'Amérique (1983)
  • La Leçon des ténèbres (1983)
  • Les Sept Jours de la jouissance (1984)
  • Nuits (1984)
  • Action Writing (1985)
  • C'est encore le solitaire qui parle (1986)
  • L'Accélérateur d'intensité, suivi de, On ne sait pas si c'est écrit avant ou après la grande conflagration (1987)
  • Le Spectacle de l'homme encore visible (Nuits 2) (1988)
  • Les amoureux n'existent que sur la terre - (l'accélérateur d'intensité 2) (1989)
  • On sait que cela a été écrit avant et après la grande maladie - (l'accélérateur d'intensité 3) (1992)
  • De la nature des mondes animés et de ceux qui y habitent - (Nuits 3) (1994)
  • Le coeur est un objet noir caché en nous - (l'accélérateur d'intensité 4) (1995)
  • Vies (1998)
  • Nous sommes tous encore vivants - (nuits 4) (2002)
  • Professeur de poésie - (vies 2) (2003)
  • Traité du paysage (2005)
  • Les Espions de Dieu (2008)
  • C'est encore nous qui rêvons (2012)
  • La très grande solitude de l'écrivain pragois Franz Kafka (2014)
  • Quelque chose du paysage (2016)
  • La très grande science des adieux du poète russe Ossip Mandelstam (2017)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Morceaux du Grand Montréal (1978), recueil collectif
  • Enfances et Jeunesses (1981)
  • Vingt ans (1988)

Ouvrages sur le cinéma[modifier | modifier le code]

  • Question de cinéma 1 (1985)
  • Question de cinéma 2 (1987)
  • Dictionnaire du cinéma québécois (1988), réédition en 1992 - ouvrage collectif
  • Les Médias québécois : presse, radio, télévision, câblodistribution (1992), en collaboration avec Marc Raboy
  • 100 films à voir en vidéo (1997)
  • Voyage au pays du cinéma (1999)
  • Dictionnaire général du cinéma (2007)

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Marguerite Duras à Montréal (1981), recueil collectif
  • Le Corps à corps avec la mère. Luce Irigaray (1981), écrit en collaboration avec Suzanne Lamy
  • La Vie parallèle - un carnet (novembre 1992-avril 1994) (1994)
  • Le Rayon rose - la vie parallèle 3 (2006)
  • J'ai toujours appris à écrire - la vie parallèle 4 (2006)

Archives[modifier | modifier le code]

Le fonds d'archives d'André Roy est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fonds André Roy (MSS241) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Liens externes[modifier | modifier le code]