André Parinaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parinaud.

André Parinaud ( à Chamalières, France - à Paris, France), est un journaliste, chroniqueur, critique d'art et écrivain français. Il fut notamment rédacteur en chef de RTL, de l'hebdomadaire Arts et de la revue Galerie jardin des Arts.

Biographie[modifier | modifier le code]

André Parinaud est licencié ès lettres et agrégé de philosophie.

Résistant, il a participé notamment à la publication de Combat. Après la guerre, il est devenu premier secrétaire à la rédaction de L’Aube en 1946, puis il a fondé le premier succès éditorial grand public de l’après-guerre en créant avec Hersant L'Auto-Journal.

Après une courte carrière politique (attaché au cabinet du Ministre d'État (Francisque Gay) puis, attaché chargé des Services de Presse et d'Information au cabinet du Ministre du Commerce, de la Reconstruction et de l'Urbanisme (Jean Letourneau), il préférera la carrière journalistique.

Il devient codirecteur de La Parisienne de 1953 à 1959, puis est appelé par Georges Wildenstein pour diriger, comme rédacteur en chef, l’hebdomadaire Arts de 1959 à 1967, qui rassemblait l’élite de la création française dans tous les domaines artistiques : littérature, peinture, théâtre, cinéma, et dont les collaborateurs principaux n’étaient autres que Jacques Laurent, François Truffaut, Jean-Luc Godard, Pierre Marcabru, Éric Rohmer, Roger Nimier, etc. Ce sera alors le début d’une longue série d’entretiens radiophoniques (Raymond Aron, André Breton, Céline, Colette, Salvador Dalí, Paul Léautaud, André Malraux, Roberto Matta, Simenon, Louise de Vilmorin, …), plus de 1000 interviews.

Parallèlement, il a travaillé à Radio Luxembourg en tant que rédacteur en chef en 1960 puis est devenu en 1970 rédacteur en chef à RTL Il a travaillé à L’ORTF en tant que producteur de l’émission Forum des Arts en 1973. En 1975, il organise l'exposition itinérante en France Trente créateurs, réunissant notamment les peintres Pierre Alechinsky, Olivier Debré, Hans Hartung, François Heaulmé, Roberto Matta, Zoran Mušič, Edouard Pignon et Pierre Soulages.

En 1976 il fonde L’Académie nationale des arts de la rue puis Le Festival international du film d’art avec Jean Lescure. En 1995 il fonde, avec Alain Bosquet l’association Au rendez-vous des poètes qui publie depuis 1999 le journal mensuel de poésie, Aujourd’hui poème, dont il est rédacteur en chef, avec Jacques Darras, Charles Dobzynski, Bernard Mazo.

Il a en outre organisé de nombreuses expositions et a publié de nombreux ouvrages issus de ses entretiens avec les personnalités du monde culturel français.

Repères biographiques professionnels[modifier | modifier le code]

  • 1946 : Premier Secrétaire de Rédaction à L'Aube
  • 1946 (juin/novembre) : Attaché au Cabinet du Ministre d'État (M.Francisque Gay)
  • 1947 (mai/novembre) : Attaché chargé des Services de Presse et d'Information au Cabinet du Ministre du Commerce, de la Reconstruction et de l'Urbanisme (M. Jean Letourneau)
  • 1953/1959 (décembre) : Codirecteur de La Parisienne, revue littéraire, avec Jacques Laurent ; chargé de la rubrique de "La Vie Parisienne" au journal télévisé avec M. Yvan Audouard
  • 1958 (avril) : crée avec M. Yvan Audouard la rubrique quotidienne "Voyons un peu" à "Paris-Presse"
  • 1959/1967 : Rédacteur en Chef de l'hebdomadaire Arts
  • 1959 (septembre) : Gérant de la Société de Publications Littéraires et Artistiques, éditrice de Arts-Loisirs et Directeur Général, Rédacteur en Chef de ce journal (jusqu'en 1967)
  • 1960 (septembre) : Radio Télévision Luxembourg, Rédacteur en Chef
  • 1961 (septembre) : Chroniqueur du "Journal du Tout-Paris" de Radio Télévision Luxembourg
  • 1962 - novembre 1967 : Conseiller de la rédaction internationale de Galeries des Arts
  • 1967 - octobre 1970 : Rédacteur en Chef des pages d'art du Nouveau Journal
  • 1967/1985 : Rédacteur en chef de l'hebdomadaire Galerie des Arts
  • 1968 - Président du Jury du Grand Prix de l'Affiche Française et du Prix de l'Affiche Culturelle (Ce jury se réunit chaque mois sous sa présidence)
  • 1970 - février 1971 : Rédacteur en Chef à Radio Télévision Luxembourg, chargé des programmes d'information du week-end, du "Journal Inattendu" et des journaux du matin
  • 1973 : Producteur de l'émission "Forum des Arts" à l'ORTF
  • 1973 (octobre) : "La Galerie" absorbe "Jardin des Arts" et devient "La Galerie des Arts", et en janvier 1981 "Arts Magazine"
  • 1976 : Président et fondateur de l'Académie nationale des arts de la rue.
  • 1976 : Fondation avec Jean Lescure du Festival International du Film d'Art qui s'est déroulé pendant 12 années au Centre Georges Pompidou. Le Festival se déroule depuis 1988 à l'UNESCO.
  • 1978 : producteur de "L'Aventure de l'Art Moderne", 13 films de 52' pour Pathé et FR3.
  • 1984-1988 : Commissaire général des Programmes de l'Association Internationale des Arts plastiques (Unesco)
  • Mars 1995 Cofondateur, avec Alain Bosquet, de l’Association « Au Rendez-vous des poètes », subventionnée par le Centre National du Livre (Ministère de La Culture), dont il a assuré la présidence jusqu'à son décès.
  • En mai 1999, le comité de l’Association du Rendez-Vous des Poètes crée le premier journal mensuel de poésie « Aujourd’hui Poème »[1].

Radio : André Parinaud a été l'invité de la collection "Les Contes de la Mémoire" enregistrée par FR3 AUVERGNE RADIO (1977)

Organisation d'expositions - catalogues[modifier | modifier le code]

Grand Palais, Paris[modifier | modifier le code]

  • 1978 : 70e anniversaire du Cubisme

Rédaction du catalogue, conception de l'exposition et recherche des œuvres exposées. Braque : Grand Nu, Les Carrières de Saint Denis, Terrasses de l'Estaque, Viaduc, Maisons et arbres Picasso : Étude pour les demoiselles d'Avignon, Homme nu assis, Nu de Fernande Olivier, Verres et fruits, Femme assise Fernand Léger - Juan Gris - Robert Delaunay - Survage - Marcoussis -Herbin - Villon, Metzinger - Duchamp, Dufy, Lhote, Hayden - Gleizes -Lipchitz - Laurens - Gargallo

  • 1979 : Les Années Folles" (1917-1927)

Rédaction du catalogue, conception de l'exposition et recherche des œuvres exposées. Van Dongen, Modigliani, Chagall, Foujita, Kisling, Pascin, Soutine, Charchoune, Marcel Duchamp, Kurt Schwitters, Max Ernst, Picabia, Yves Tanguy, Chirico, Braque, Dali, Miro, Picasso, Baranoff-Rossiné, Valtat, Valadon, Magritte, Masson, Arp, Man Ray, Robert et Sonia Delaunay, Tamara de Lempicka. Avec exposition des voitures et mode de l'époque.

  • 1982 : Le Génie des Naïfs

Rédaction du catalogue, conception de l'exposition et recherche des œuvres exposées. Avec des œuvres du Douanier Rousseau, Chaissac, Desnos, Bombois, Vivin, O'Brady, Caillaud, Tatin, Jean Eve, Vivin, Seraphine et de 21 pays étrangers.

  • 1983 : Montmartre - Les ateliers du Génie

Après Paris, cette exposition a été reprise par le Musée Isetan de Tokyo. Rédaction du catalogue et conception de l'exposition et recherche des œuvres exposées. Avec des œuvres de Van Gogh, Braque, Picasso, Modigliani, Lautrec, Juan Gris, Utrillo, Van Dongen, Pascin, Gen Paul, Herbin etc.

  • 1984 : Centenaire des Indépendants

Rédaction du catalogue, conception de l'exposition et recherche des œuvres exposées. Avec des œuvres de Gauguin, Degas, Pissarro, Seurat, Signac, Luce, Chagall, Serusier, Van Gogh, Cross, Cézanne, Lautrec, Vuillard, Bonnard, Munch, Duchamp, Rousseau, Friesz ; Matisse, Kandinsky, Marquet, Rouault, Vlaminck, Redon, Archipencko, Brancusi, Modigliani (250 tableaux)

Forum des Halles - Ville de Paris[modifier | modifier le code]

  • Paris Patrie des Peintres1978 : Rédaction du catalogue, conception de l'exposition et recherche des œuvres exposées. L'exposition était articulée autour des cafés de Paris fréquentés par les plus grands artistes vivant à Paris depuis la fin du XIXe.
  • Le café Guerbois (11 rue des Batignolles): Manet, Bazille, Degas, Renoir, Sisley, Cézanne, Pissarro, Corot, Daubigny, Jongkind, Rousseau
  • Le Cabaret du Chat Noir (84 Bld Rochechouart): Steinlen, Charles Cross, Villette, Chéret
  • Bal du Moulin Rouge (90 Bld de Clichy): Lautrec, Anquetin, Chéret
  • La Nouvelle Athènes (Place Pigalle): Degas, Manet, Puvis de Chavanne, Suzanne Valadon, Boldini, Forain
  • Restaurant de la Mère Adèle (Rue Norvins): Van Dongen, Juan Gris, Herbin, Freundlich, Luce, Friesz, Dufy, Emile Bernard, Valadon, Utrillo, Renoir, Vlaminck, Léger, Picasso, Braque, Marcoussis

New-York - Espace Pierre Cardin[modifier | modifier le code]

Exposition conçue pour l'inauguration du building Pierre Cardin de New York (5 étages sur la 57th East) 1980 — "1950-1980 European Trends in Modern Art" (one hundred paintings) Avec notamment : Fautrier, Bacon, Botero, Hundertwasser, Alechinsky.

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

  • Colette par elle-même, Seuil, 1951
  • Entretiens avec André Breton- Histoire du Surréalisme, Gallimard, 1952
  • L'Affaire Minou Drouet, Julliard, 1956
  • Entretiens avec Georges Simenon, Presses de la Cité, 1957
  • Jean-Jacques Morvan - Dix ans de peinture, 1951-1961, co-écrit avec David Ojalvo, Jacques Prévert, Jean Chaumely et Jean Bouret, Éditions du Musée de Morlaix, 1964.
  • Le Magnifique, Robert Laffont, 1977
  • Comment on devient Dali, Robert Laffont, 1974
  • 40 Artistes - 40 Pays, Bibliothèque des Arts/UNESCO, 1986
  • François Baron-Renouard : La peinture c'est une musique" par André Parinaud, 37e salon national des armées, 1986
  • UNESCO : Le Jardin du Monde, Flammarion/UNESCO
  • Paul Ackerman, Mayer, 1991
  • Marthe Orant, Van Vilder
  • Lettres de Vie, Nathan, 1991
  • Serge Hélénon, Vision Nouvelle, 1991
  • Noriyosh Ishigooka, Bibliothèque des Arts, 1992
  • Les origines de l’Impressionnisme – L’École de Barbizon, Adam Biro, 1994
  • Guillaume Apollinaire - Relecture et Biographie, Lattès, 1994[2]
  • Gaston Bachelard - Relecture et Biographie, Flammarion, 1996
  • Tolérance, UNESCO, 1995
  • Colette - mes vérités – Entretiens, Notes et Commentaires, Écriture, 1996
  • Les derniers abstraits de Nicoïdski (avec Clarisse Nicoïdski et Maïthé Vallès-Bled), Éditions du Musée des beaux-arts de Chartres, 1997.
  • Fin d’une société de mensonge – Pour la Révolution du Sens, Anne Sigier, 2000
  • Conversations avec des hommes remarquables sur l’art et les idées d’un siècle, Michel de Maule, 2006

Références[modifier | modifier le code]

  1. Tiré à 5 000 exemplaires et diffusé en kiosque par les NMPP. André Parinaud est nommé directeur et rédacteur en chef Site Aujourd'hui poème
  2. Cet ouvrage a fait l'objet d'une critique parue dans la revue Que vlo-ve, série 3 no 14, avril-juin 1994, p. 29-32, signée par Jean Burgos, Pierre Caizergues, Claude Debon et Michel Décaudin, accessible sur le site de la Western Illinois University [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]