André Manuel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
André Manuel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

André Manuel, né à Épinal le et mort à Paris 17e le [1], fut l'un des fondateurs du bureau central de renseignements et d'action. Il devint le chef de la section de renseignement (R) des services secrets gaullistes et resta jusqu'en 1945 le principal adjoint du colonel Passy.

Après la guerre il devint l'un des dirigeants de la direction générale des services spéciaux puis du service de documentation extérieure et de contre-espionnage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Fils d'Henri Manuel Manasse, industriel à Épinal (Kahn, Lang et Manuel), et de Hélène Lang, André Manuel est né en 1905 dans une famille d'origine juive d'industriels du textile des Vosges. Il suivit une formation d'ingénieur textile et entra dans l'entreprise familiale ou il resta jusqu'à sa faillite, en 1936.

Ensuite, il représenta en Europe un fabricant de métiers à tisser américain.

Marié en 1925, il eut un fils, mais divorça rapidement.

La guerre[modifier | modifier le code]

Il est mobilisé en 1939 et affecté comme lieutenant aérostier à Compiègne. En , il suit son régiment en retraite et se retrouve à Albi lors de l'armistice. Cherchant à rejoindre Londres, il réussit à s'embarquer à Sète sur un bateau rapatriant des troupes tchèques en Angleterre. Il y rencontre d'autres français dont Pierre Fourcaud.

En , Fourcaud le présente à Passy qui le recrute au sein du Deuxième Bureau. Il prend le nom de code de « Pallas ». et devient le patron de la section Renseignement.

L'après-guerre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sébastien Albertelli, Le BCRA, service de renseignement de la France libre dans la Revue historique des armées, no 247, p. 52-59, 2007, consultable sur revues.org, ici : rha.revues.org
  • Sébastien Albertelli Les officiers du BCRA, Londres, 1940-1944. Essai d’étude prosopographique, mémoire de DEA, sous la dir. de J.-P. Azéma, IEP de Paris, 1999
  • Carole Achache, La plage de Trouville, Stock, 6 févr. 2008 - 360 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]