André Lucrèce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
André Lucrèce
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

André Lucrèce, né le à Fort-de-France en Martinique, est un écrivain, poète, critique littéraire et sociologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le petit-fils de Jules Lucrèce, l'un des tout premiers auteurs d'une Histoire de la Martinique publiée aux Presses universitaires de France en 1932. André Lucrèce a fait ses études secondaires au lycée Schœlcher et au lycée Rodin à Paris. Il est docteur en sociologie de l'université de Paris[1][Laquelle ?]. Passionné par les questions liées au patrimoine, il a été rédacteur en chef de la revue culturelle Les Cahiers du patrimoine. Critique littéraire, il a produit plusieurs émissions littéraires à RFO, puis à Martinique 1re aujourd'hui encore[2].

En 2004 il a initié et dirigé le Salon international du livre, Écritures métisses, qui a connu un franc succès.

Certaines de ses publications ont été traduites en anglais, en espagnol et en roumain.

Les essais de sociologie[modifier | modifier le code]

Sociologue des sociétés antillaises, il a écrit plusieurs livres sur ce thème dont Civilisés et Énergumènes, Société et Modernité[3], Souffrance et Jouissance aux Antilles[4], ainsi que nombre d'articles consacrés à l'analyse sociologique des sociétés antillaises. Notamment un article intitulé « Jeunes,l'angoisse d'une vie tronquée », publié dans Le Monde diplomatique en .

L'écrivain[modifier | modifier le code]

Remarqué en 1971 par un article sur « Le mouvement martiniquais de la Négritude », publié dans la revue Acoma créée par Édouard Glissant, l'écrivain s'est distingué par un livre sur Saint-John Perse, puis par des articles et des livres sur la littérature antillaise, parmi lesquels Conversation avec ceux de Tropiques, où il exprime son admiration pour les rédacteurs hommes et femmes de la revue Tropiques, Frantz Fanon et les Antilles, l'empreinte d'une pensée[5], et une analyse de la poésie d'Aimé Césaire intitulée Aimé Césaire, liturgie et poésie charnelle, publiée en 2013. Proche d'Aimé Césaire et du philosophe René Ménil, André Lucrèce a préfacé le livre de ce dernier Pour l'émancipation et l'identité du peuple martiniquais. Le roman d'André Lucrèce, partiellement autobiographique, La Sainteté du monde, a donné lieu à une pièce de théâtre sous l'appellation Lieux publics mise en scène par José Alpha.

Le texte poétique L'Écriture des corps d'André Lucrèce a été publié dans la revue Bacchanales de Maison de la poésie Rhône-Alpes.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Par la suite, les textes d'André Lucrèce et d'Aimé Césaire ont contribué à la mise en scène d'une pièce intitulée Aimé Césaire, paroles et silences, pièce jouée et filmée à la Gare Saint-Lazare à Paris, écrite et publiée par José Alpha en 2013, livre également préfacé par André Lucrèce.

Publications[modifier | modifier le code]

Essais
  • Civilisés et énergumènes, De l'enseignement aux Antilles, Paris, Éditions Caribéennes / L'Harmattan, 1981[6].
  • Saint-John Perse, une lecture, Paris, Éditions Caractères, 1987.
  • Société et Modernité, Fort-de-France Éditions de l'Autre mer, 1994[7],[3].
  • Souffrance et jouissance aux Antilles, Trinité, Édition Gondwana, 2000, (ISBN 978-2908490251)[4].
  • Conversation avec ceux de Tropiques, Paris, Éditions Hervé Chopin (HC Éditions), 2003.
  • Martinique d'antan, Paris, HC Éditions, 2003, puis 2007.
  • Les Antilles en colère (avec Thierry L'Étang et Louis-Félix Ozier-Lafontaine, Paris,L'Harmattan, 2010.
  • Frantz Fanon et les Antilles, L'empreinte d'une pensée, Le Teneur, 2011[5].
  • Aimé Césaire, liturgie et poésie charnelle, Paris, L'Harmattan, 2013
  • La Martinique à travers la carte postale ancienne, Éditions Hervé Chopin, 2016[8]
Roman
  • La Sainteté du monde, Paris, HC Éditions, 2006.
Articles dans les revues
  • Le mouvement martiniquais de la Négritude, essai d'analyse d'un discours idéologique, Revue Acoma N°2, .
  • Éloge du regard, Revue Littérature 62, .
  • Danse de Vie et de Mort » (à propos du Baron-Samedi de Henri Corbin), Conjonction 173 (2e trimestre 1987).
  • La parole première, Les Cahiers du patrimoine N° 13-14, .
  • L'Éducation dans les Antilles Contemporaines, Les Antilles-Guyane au rendez-vous de l'Europe. (dirigé par Richard D.E. Burton), Paris Édition Économica, 1994.
  • Jeunes, l'angoisse d'une vie tronquée, Le Monde diplomatique 493 ().
  • Le corps du diable au service de la civilisation, Revue française de psychanalyse 3 (1996).
  • L'insupportabilité, essai sur la qualité de la vie en commun, Mibi 1, 1996.
  • Exclusion et lien social dans la société martiniquaise in Intégration, lien social et citoyenneté (dirigé par Gilles Ferréol). Paris, Presses universitaires du * Septentrion, 1998. www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/lucrece.html

Des articles d'André Lucrèce ont également paru dans Acoma, Archipelago, Carbet, Chemins Critiques, Conjonction, Europe, Littérature, Le Monde Diplomatique, Présence Africaine, Recherches sociologiques, Textes Études et Documents,Les Cahiers du Patrimoine, L'Incertain.

Poésie
  • L'Écriture des corps, texte poétique, Bacchanales N° 46, .www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/lucrece.html

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « André Lucrèce », sur ile-en-ile.org
  2. « Potomitan - André Lucrèce », sur potomitan (consulté le 10 août 2016)
  3. a et b (en) Jill A. Leonard, « Review: Société et modernité: Essai d'interprétation de la société martiniquaise by André Lucrèce », NWIG: New West Indian Guide / Nieuwe West-Indische Gids, vol. 69, nos 3/4,‎ , p. 394-396 (lire en ligne)
  4. a et b Joëlle Kabile, « André Lucrèce, Souffrance et jouissance aux Antilles », Pouvoirs dans la Caraïbe, vol. 12,‎ (lire en ligne)
  5. a et b Louis-Georges Tin, « Frantz Fanon, la colère vive », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. William Rolle, « En Martinique, sous les inégalités, la discrimination ? », sur ldh-france.org, (consulté le 11 août 2016).
  7. « Société et modernité », sur gallica.bnf.fr (consulté le 11 août 2016).
  8. « André Lucrèce parcourt la Martinique à travers des cartes postales », sur la1ere.francetvinfo.fr, (consulté le 11 août 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]