André Gigaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
André Gigaux
Image illustrative de l'article André Gigaux

Naissance
Saint-Liguaire (Deux-Sèvres)
Décès (à 64 ans)
Hondschoote (Nord)
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1768-1795
Distinctions Chevalier de Saint-Louis
Autres fonctions Maire de Hondschoote

André Gigaux, né le à Saint-Liguaire (Poitou), mort le à Hondschoote (Nord), est un général de brigade de la Révolution française.

États de service[modifier | modifier le code]

Il entre en service le 15 mars 1768 au Régiment de Vintimille, il devient caporal le 20 février 1770, et sergent le 27 août 1770. Le 11 novembre 1774, il est fait sergent-major, adjudant le 11 juin 1776, sous-lieutenant le 11 juin 1784, et lieutenant le 3 octobre 1785.

Il est nommé adjudant major le 1er mars 1791, et capitaine des grenadiers au 49e régiment d’infanterie le 15 septembre de la même année. En 1792, un boulet le blesse au genou le rendant légèrement boiteux. Le 8 mars 1793, il est fait lieutenant-colonel au 5e régiment d’infanterie.

Il est promu général de brigade provisoire le 15 septembre 1793, commandant à Bergues et à Hondschoote, il est confirmé dans son grade le 30 septembre 1793, et il est suspendu le 7 mars 1794.

Il est autorisé à prendre sa retraite le 19 juillet 1795, il est admis à la solde de retraite le 13 mai 1800. Il devient maire de Hondschoote, et il est fait chevalier de Saint-Louis.

Sources[modifier | modifier le code]