André Gardies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
André Gardies
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (80 ans)
NîmesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
École normale de Nîmes (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Directeur de thèse
Site web

André Gardies est un écrivain français, né à Nîmes le . Il a publié des ouvrages spécialisés sur le cinéma et des romans.

Biographie[modifier | modifier le code]

André Gardies est né à Nîmes le . Il passe son enfance et son adolescence à Nîmes. Après des études secondaires à l’École Normale d’Instituteurs de sa ville natale entre 1956 et 1960, et supérieures à l’Université de Montpellier, il est d’abord professeur de Lettres au lycée de filles du côté de Niort et au lycée de la Source en Orléans.

Avec la réalisation d'un court-métrage de fiction „Onomotapa“ en 1967 il passe de la littérature au cinéma. Quelques autres courts-métrages de fiction suivent.

La rencontre avec Alain Robbe-Grillet en 1970 marque le début d'une période de presque trente ans de réflexion critique et théorique sur le cinéma. Il publie le premier ouvrage consacré au cinéma de Robbe-Grillet en 1972.

Entre 1977 et 1985, il enseigne le français et le cinéma à l'Université d'Abidjan (Côte d'Ivoire). Après son retour en France en 1985, il est nommé maître de conférences en études cinématographiques à l'Université de Strasbourg.

Après une thèse d’état, il devient Professeur d’Université en études cinématographiques à l’Université Lumière-Lyon 2 en 1990.

À l’occasion du Centenaire de l’invention du cinéma, il coréalise en tant que scénariste et expert scientifique un CD-Rom sur les frères Lumière "Le cinéma des Lumière", coproduit par l’agence CAPA pour lequel il obtient le Prix Roberval en 1996.

À partir de 2000, il se consacre entièrement à l’écriture littéraire de fiction. Actuellement, il vit à Bernis, un petit village près de Nîmes. Il fait également des séjours à l'étranger: au Québec, en Allemagne, en Italie, au Portugal, en Angleterre, au Burkina Faso etc.

Parmi plusieurs, le , un projet littéraire en collaboration avec des étudiants allemands du Centre de Langues (Sprachenzentrum)de l'Université Julius-Maximilian, le conduit a Wurtzbourg où il donne une lecture publique dans le Jardin Botanique.

Il est membre sociétaire de la Société des Gens de Lettres, et administrateur de l’Association Autour des Auteurs en Languedoc-Roussillon. Il est installé à Bernis[1].

Ouvrages cinématographiques[modifier | modifier le code]

En tant que professeur de cinéma et d'audiovisuel, André Gardies a publié un certain nombre de manuels sur la théorie du cinéma, dont Le récit filmique (1993), L'espace au cinéma (1993) et Décrire à l'écran (1999). Il s'est spécialisé dans le cinéma du romancier Alain Robbe-Grillet sur qui il a écrit trois livres: Alain Robbe-Grillet (1972), Approche du récit filmique (1980) et Le Cinéma de Robbe-Grillet (1983). Il centre ses recherches aussi sur le cinéma africain sur lequel il a composé des ouvrages comme Regards sur le cinéma négro-africain (1987, avec Pierre Haffner) et Cinéma d'Afrique noire francophone (1989) aussi bien qu'un dossier sur le film malien Yeelen qui sert de base pour le baccalauréat en cinéma. En collaboration avec d'autres experts de cinématographie, André Gardies a publié Cinéma de la modernité: films, théories (1981) Le suspens au cinéma (1994) et Le spectaculaire (1996).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Derrière les ponts, 2002, réédition 2018
  • Les années de cendres, 2005
  • Le monde de Juliette, 2006
  • Le visiteur solitaire, 2008
  • Le train sous la neige, 2011
  • Le vieux Cévenol et l'enfant, 2013
  • La source du diable, 2014
  • la baraque du cheval noir, 2016
  • Je t'écris du Gévaudan, ma Lozère, 2017

Ouvrages cinématographiques[modifier | modifier le code]

  • Alain Robbe-Grillet, Seghers, "Cinéma d'aujourd'hui", 1972.
  • Cinémas de la modernité : films, théories : colloque de Cerisy, du 1er au , sous la direction de Dominique Château, André Gardiès, François Jost, éd. Klincksieck, 1981 (essai).
  • Approche du récit filmique, Albatros, 1980.
  • Le cinéma de Robbe-Grillet, Albatros, 1983.
  • Regards sur le cinéma négro-africain (avec Pierre Haffner), OCIC, Bruxelles, 1987.
  • Cinéma d'Afrique noire francophone; l'espace-miroir, L'Harmattan, 1989.
  • 200 mots-clés de la théorie du cinéma (avec Jean Bessalel), Cerf, "7° Art", 1992.
  • L'espace au cinéma, Méridiens-Klincksieck, 1993.
  • Le récit filmique, Hachette, "Contours littéraires", 1993.
  • Cinéma et théâtralité, sous la direction de Chistine Hamon-Sirejols, Jacques Gerstenkorn, André Gardies, éd. Aléas, 1994 (essai).
  • Le conteur de l'ombre, essais sur la narration filmique, Aleas, Lyon, 1996.
  • Le spectaculaire, sous la direction de Christine Hamon-Sirejols, André Gardies, éd. Aléas, 1997 (essai).
  • Décrire à l'écran, Méridiens-Klincksieck/Nota Bene, Paris/Montréal, 1999.
  • Le Je à l'écran : actes du colloque de Cerisy-la-Salle, 14-, codirigé par André Gardies, Jacques Gerstenkorn, sous la direction de Jean-Pierre Esquenazi, André Gardies, éd. l'Harmattan, 2006 (essai).
  • 200 mots clés de la théorie du cinéma, coauteurs André Gardies, Jean Bessalel, éd. Cerf, 2010 (dictionnaire).
  • Yeelen : Souleymane Cissé, éd. CNDC, 2011 (enseignement).

CD-Rom:

  • Le cinéma des Lumière (avec Michel Agnola et Christian Straboni), CAPA prod., RMN, Microfolie's, MACT., 1995.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Velay (dir.), Michel Boissard et Catherine Bernié-Boissard, Petit dictionnaire des écrivains du Gard, Nîmes, Alcide, , 255 p. (présentation en ligne), p. 110

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Blog André Gardies
Fiche auteur
Le train sous la neige
Derrière les ponts
André Gardies et son cinquième roman

Liens externes[modifier | modifier le code]

Soirée de lecture à l'université de Wurtzbourg
Extrait Derrière les ponts
Interview avec André Gardies sur Le visiteur solitaire
Photothèque
Bibliographie sur WorldCat