André Chassaignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
André Chassaignon
Andre chassaignon.jpeg

André Chassaignon chez lui rue Jouffroy à Paris dans le 17e arrondissement à la fin des années 1950.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 47 ans)
Nationalité
Activité
Enfant
Autres informations
A travaillé pour

André Chassaignon est un journaliste et écrivain français né le qui a publié de nombreux articles au sein de la revue Miroir des Sports et Miroir du cyclisme, ainsi que plusieurs ouvrages thématiques sur le sport comme le volleyball, l'alpinisme ou le ski en collaboration avec Félix Lévitan, J.-B. Grosborne, Jacques Mousseau et le Dr Philippe Encausse. Il a également travaillé comme journaliste au Parisien libéré et a suivi le procès de Nuremberg comme correspondant.

Très impliqué durant une longue période dans l'action syndicale regroupant des journalistes sportifs de France, il est l'auteur de nombreux ouvrages dont, notamment, Retours vers la France. Récits de captivité, publié en 1945 par l'éditeur Littéraires artistiques, avec une préface de Charles Moulin, où il retrace le quotidien de sa captivité dans les camps de prisonniers allemands et le détail de ses évasions. On lui doit aussi d'autres ouvrages comme les Contes et légendes de Picardie publiés en 1955 chez Fernand Nathan, réédités en 1964 et illustrés par Philippe Degrave.

Il est décédé le . Sa fille, Claudie Langlois-Chassaignon, elle-même décédée le , publiait sous le pseudonyme de Marianne Valandré, des contes pour enfants.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :