André Carrillo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carrillo.

André Carrillo
Image illustrative de l’article André Carrillo
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Arabie saoudite Al-Hilal
Numéro 19
Biographie
Nom André Martín Carrillo Díaz
Nationalité Drapeau : Pérou Péruvien
Naissance (28 ans)
Lieu Lima (Pérou)
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. 2009
Poste Ailier
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2009-2011Drapeau : Pérou Alianza Lima021 0(3)
2011-2016Drapeau : Portugal Sporting CP162 (16)
2016-2019Drapeau : Portugal Benfica032 0(3)
2017-2018 Drapeau : Angleterre Watford FC030 0(2)
2018-2019 Drapeau : Arabie saoudite Al-Hilal027 0(5)
2019-Drapeau : Arabie saoudite Al-Hilal009 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011Drapeau : Pérou Pérou -20 ans004 0(0)
2011-Drapeau : Pérou Pérou060 0(6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 23 juillet 2019

André Martín Carrillo Díaz (né le à Lima, Pérou) est un footballeur péruvien évoluant au sein du club saoudien d'Al-Hilal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Surnommé La Culebra (« le serpent »), André Carrillo fait ses premiers pas de footballeur professionnel au sein de l'Alianza Lima. Il y dispute son premier match de championnat du Pérou, le , contre l'Universidad César Vallejo (2-2)[1]. Le , il est recruté par le Sporting CP où il signe un contrat de cinq ans[1].

Au Sporting CP, il dispute son premier match officiel sur le sol européen, le , à l'occasion d'un match d'Europa League contre les Danois du FC Nordsjælland, en entrant à la 85e minute. Petit à petit, il se fait une place dans l'effectif lisboète, où sa vivacité et ses qualités de dribbleur lui permettent de faire la différence. Le , il inscrit son premier but en match officiel sous les couleurs du Sporting à l'occasion d'un match de Coupe du Portugal contre Marítimo. Moins d'un mois plus tard, il inscrit son premier but en championnat sur la pelouse du SC Braga. Le , il inscrit son premier but en compétition européenne, sur la pelouse de l'AC Horsens en barrages de la Ligue Europa 2012-2013.

Le , Carrillo remporte la Coupe du Portugal, son premier titre avec le Sporting CP, après avoir battu le SC Braga aux tirs au but (2-2 a.p. puis 3 tab 1). Dans la foulée, le , il s'octroie son deuxième titre avec l'obtention de la Supercoupe du Portugal où il s'avère décisif en marquant le but de la victoire 1-0 sur le Benfica Lisbonne à la 53e minute.

Formant un grand duo en attaque avec son co-équipier Teófilo Gutiérrez, Carrillo devient l'une des stars de l'équipe au point de s'attirer des offres de certains grands clubs européens. Le président du Sporting CP, Bruno de Carvalho, le presse de renouveler son contrat avec le club ce que Carrillo refuse. Cela conduit à un conflit larvé entre le président et son joueur où le premier n'hésite pas à ne plus le faire jouer tant qu'il ne rempile pas au sein du Sporting CP[2]. Carrillo résiste et choisit d'attendre le mercato d'été où il signe le avec le Benfica Lisbonne pour cinq saisons[3].

Mais après plusieurs mois d'inactivité forcée, Carrillo ne retrouve plus son niveau d'antan et ne s'impose pas au Benfica Lisbonne, même s'il remporte le championnat du Portugal en 2017 (20 matchs disputés pour seulement 2 buts marqués). Il est prêté lors de la saison 2017-2018 au Watford FC de la Premier League[4].

Le , il est prêté pour une saison à Al-Hilal[5].

Carrière en équipe nationale[modifier | modifier le code]

International péruvien depuis 2011, il est sélectionné par Sergio Markarián afin de disputer la Copa América 2011, où il marque un csc contre le Chili dans les arrêts de jeu[6]. Le , il inscrit son premier but en sélection nationale, en match amical contre le Costa Rica (1-0). Toujours sous la houlette de Markarián, Carrillo dispute les éliminatoires de la Coupe du monde 2014 (9 matchs).

Appelé par le nouveau sélectionneur Ricardo Gareca dans le groupe de convoqués à la Copa América 2015, Carrillo marque contre le Paraguay lors du match de classement pour la 3e place (victoire 2-0) avant de participer aux éliminatoires de la Coupe du monde 2018 (11 matchs) qui voient le Pérou revenir en Coupe du monde après 36 ans d'absence. Mais c'est durant les matchs de préparation au Mondial 2018, puis lors de la compétition en Russie, qu'il révèle ses talents de dribbleur en portant le danger sur le couloir droit. Il se distingue notamment lors du dernier match de poule contre l'Australie, le , en ouvrant le score à la 18e minute. Il est d'ailleurs élu "homme du match" de cette rencontre[7].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupe d'Europe Total
Division Matchs Buts Matchs Buts Type Matchs Buts Matchs Buts
2011 - 2012 Sporting CP Drapeau du Portugal Portugal Liga 24 2 9 1 C3 13 0 46 3
2012 - 2013 Sporting CP Drapeau du Portugal Portugal Liga 14 1 3 0 C3 5 2 22 3

Dernière mise à jour le .

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. San José, Costa Rica Drapeau : Costa Rica Costa Rica 1-0 1-0 Match amical
2. Concepción, Chili Drapeau : Paraguay Paraguay 1-0 2-0 Copa América 2015
3. Maturín, Venezuela Drapeau : Venezuela Venezuela 1-2 2-2 Éliminatoires Coupe du monde 2018
4. Miami, États-Unis Drapeau : Croatie Croatie 1-0 2-0 Match amical
5. Saint-Gall, Suisse Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite 1-0 3-0 Match amical
6. Sotchi, Russie Drapeau : Australie Australie 1-0 2-0 Coupe du monde 2018

NB : Les scores sont affichés sans tenir compte du sens conventionnel en cas de match à l'extérieur (Pérou-Adversaire).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) Eduardo Zani, « André Carrillo: el antes y después del peruano del Benfica », sur www.depor.com, (consulté le 30 juin 2018).
  2. (es) « Bruno de Carvalho: "Sin el Sporting, Carrillo estaría jugando en la calle" », sur www.efe.com, (consulté le 30 juin 2018).
  3. (es) « André Carrillo fue presentado como nuevo jugador del Benfica », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 30 juin 2018).
  4. (es) « André Carrillo jugará la Premier League con el Watford », sur www.larepublica.pe, (consulté le 30 juin 2018).
  5. « André Carrillo (Benfica) prêté à Al-Hilal », sur www.lequipe.fr,
  6. « Succès étriqués et tickets validés », sur fr.fifa.com, (consulté le 14 juillet 2011).
  7. « André Carrillo homme du match sur Australie - Pérou », sur www.lequipe.fr, (consulté le 29 juin 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]