André Buengo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

André Buengo
Image illustrative de l’article André Buengo
Buengo en 2012.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France US Camon
Biographie
Nom André Titi Buengo
Nationalité Drapeau : Angola Angolais
Naissance (39 ans)
Lieu Luanda, Angola
Taille 1,90 m (6 3)
Poste Attaquant
Parcours amateur
Saisons Club
2000-2001Drapeau : France Saint-Quentin 31 (7) [1]
2017-Drapeau : France US Camon 0 0
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2001-2002Drapeau : France ES Wasquehal 20 0(3)
2002-2003Drapeau : France Créteil-Lusitanos 41 0(9)
2003-2005Drapeau : France Grenoble Foot 38 20 0(3)
2005Drapeau : Suisse Neuchâtel Xamax 12 0(1)
2005-2006Drapeau : France Clermont Foot 28 0(9)
2006-2008Drapeau : France Amiens SC 64 (20)
2008-2009Drapeau : France ES Troyes AC 45 (20)
2009-2010Drapeau : France LB Châteauroux 27 (13)
2010-2012Drapeau : France Tours FC 51 (13)
2013-2014Drapeau : Grèce Olympiakos Volos 00 0(0)
2014Drapeau : Malaya Penang FA 0? 0(6)
2016-2017Drapeau : France Amiens SC 01 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2006-2010Drapeau : Angola Angola 07 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2017-Drapeau : France US Camon
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 15 mai 2012

André « Titi » Buengo, né le 11 février 1980, est un footballeur international angolais. Il occupe le poste d'avant-centre et a participé à la qualification de l'équipe d'Angola pour la Coupe du monde 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Luanda, capitale de l'Angola, Buengo arrive en France à l'âge de 8 ans. Il fait ses premières armes à Olympique Saint-Quentin puis à l'Entente sportive de Wasquehal, alors en Ligue 2.

Son parcours passe ensuite par l'US Créteil, Grenoble Foot 38 et Neuchâtel Xamax (Suisse). Il cumule au total 73 matches de Ligue 2 et y inscrit 13 buts.

À l'intersaison 2005, il résilie son contrat le liant à Neuchâtel Xamax pour s'engager avec le Clermont Foot Auvergne. Fin décembre 2005, il compte sept buts à son actif dont un sur penalty. Il est régulièrement cité comme un des meilleurs joueurs du club par les supporters auvergnats.

Titi Buengo reçoit sa première sélection en équipe d'Angola le 1er mars 2006 lors du match Corée du Sud - Angola. Il participe à la Coupe du monde 2006 en Allemagne avec cette équipe. Dans la foulée, il s'engage en faveur de l'Amiens SC. Même si son compteur-buts augmente moins rapidement, il est un élément clé du club.

Lors de la saison 2007-2008, il explose le record de son compteur-buts en une saison, devenant ainsi le meilleur buteur du club amiénois et le 4e buteur de Ligue 2. Signe de sa bonne saison il se retrouve 3e au classement des étoiles France football.

En fin de contrat à Amiens, il signe pour la saison 2008-2009 un contrat de 2 saisons à Troyes avec comme ambition participer à la montée du club en Ligue 1. Cependant, le club enregistre une saison très décevante, et se voit même relégué en National. Toutefois, il réalise une bonne saison en inscrivant 11 buts en 27 matchs. Il finit meilleur buteur du club.

À la suite de belles performances en début de saison avec ESTAC (4 buts en 10 matchs), en National, il signe le 19 octobre 2009 un contrat jusqu'à la fin de saison avec Châteauroux, où il réalise des débuts tonitruants en inscrivant 4 buts en 3 matchs. À la fin de la saison, il se classe 8e meilleur buteur de ligue 2 en ayant inscrit 13 buts en 27 matchs.

Le 23 juillet 2010, il signe au Tours FC (Ligue 2) pour une durée de deux ans. Il aura ainsi la lourde tâche de remplacer Olivier Giroud, parti à Montpellier (Ligue 1).

Après deux saisons et 49 matchs pour 13 buts, son contrat n'est pas renouvelé au sein du club tourangeau, il est donc laissé libre à la fin de la saison 2011-2012 [2].

Après deux saisons blanches à l'Olympiakos Volos en Grèce puis à Penang FA en Malaisie, il signe une licence amateur à Amiens SC en janvier 2016.

Vie privée[modifier | modifier le code]

  • En avril 2005, à Neuchâtel, il a eu son premier enfant, un petit garçon prénommé Milan.
  • En avril 2007, il a eu un deuxième enfant, une petite fille prénommée Aliya.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques individuelles[3]
Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupes d’Europe Sélection Drapeau : Angola Angola
2000 - 2001 Saint-Quentin Drapeau : France CFA 31 matchs / 7 buts - - -
2001 - 2002 ES Wasquehal Drapeau : France Ligue 2 19 matchs / 3 buts 1 match - -
2002 - 2003 Créteil-Lusitanos Drapeau : France Ligue 2 37 matchs / 8 buts 4 matchs / 1 but - -
2003 - 2004 Grenoble Foot 38 Drapeau : France Ligue 2 1 match - - -
2004 - 2005 Grenoble Foot 38 Drapeau : France Ligue 2 16 matchs / 2 buts 3 matchs / 1 but - -
Neuchâtel Xamax Drapeau : Suisse Super League 12 matchs / 1 but - - -
2005 - 2006 Clermont Foot Drapeau : France Ligue 2 26 matchs / 8 buts 2 matchs / 1 but - 2 matchs
2006 - 2007 Amiens SC Drapeau : France Ligue 2 21 matchs / 2 buts 3 matchs / 1 but - 1 match
2007 - 2008 Amiens SC Drapeau : France Ligue 2 32 matchs / 14 buts 8 matchs / 3 buts - -
2008 - 2009 ES Troyes AC Drapeau : France Ligue 2 27 matchs / 11 buts 5 matchs / 3 buts - -
2009 - 2010 ES Troyes AC Drapeau : France National 10 matchs / 4 buts 3 matchs / 2 buts - -
LB Châteauroux Drapeau : France Ligue 2 27 matchs / 13 buts - - -
2010 - 2011 Tours FC Drapeau : France Ligue 2 27 matchs / 7 buts 2 matchs / 1 but - 2 matchs
2011 - 2012 Tours FC Drapeau : France Ligue 2 19 matchs / 5 buts 3 matchs - -

Dernière mise à jour le 22 mai 2012

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]