André Étienne Postel-Vinay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
André Étienne Postel-Vinay
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

André Étienne Postel-Vinay, né le dans l'ancien 1er arrondissement de Paris et mort le dans le 7e arrondissement de la même ville, est un ingénieur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Charles François Postel, avoué, âgé de 35 ans en 1849 et de Thérèse Antoinette Claire Vinay, âgée de 24 ans en 1849.

On lui doit notamment :

Installée en 1892 dans le 15e arrondissement de Paris (219, rue de Vaugirard et 25, rue du Hameau), la société de matériel téléphonique Postel-Vinay est reprise par Thomson Houston en 1904[5].

De 1903 à 1933, il présida le conseil d'administration d'une société d'épuration des eaux par l'ozone, devenue Compagnie des eaux et de l'ozone, fondée par le savant niçois Marius-Paul Otto.

Il fut également président du conseil d’administration de la Compagnie du chemin de fer métropolitain de Paris et vice-président des Sociétés havraise d’énergie électrique et Énergie électrique du littoral méditerranéen.

Il est fait chevalier de la Légion d'honneur le puis officier le .

On trouve parmi ses descendants un grand nombre d'ingénieurs, industriels, scientifiques et hauts fonctionnaires, parmi lesquels Francis Postel-Vinay, président de la société Applevage, qui détint deux records du monde dans les téléphériques (le plus long, de 76 km, reliant Moanda au Gabon à Makabana au Congo[6], et le plus haut, 4 765 m, au pic de Mérida en Argentine[7]), André Postel-Vinay, Marie-Hélène Lefaucheux, Olivier Postel-Vinay, journaliste scientifique[8], Daniel Postel-Vinay, haut fonctionnaire dans le domaine de la santé, directeur de recherche à l'INSERM, Géraldine Capdeboscq, qui fut la première femme directrice d'administration centrale en France, Grégoire Postel-Vinay[9], ingénieur général des mines.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette société préfigurait ce qui allait devenir la FIEEC, Fédération des industries électriques électroniques et de communication http://www.fieec.fr/content/Default.asp?PageID=12
  2. Discours-passation-pouvoir_13-10-04.doc
  3. La Jamais Contente un Français invente la voiture électrique
  4. Naissance dans le XVème d'une multinationale, la Thomson. Résumé d'un article de Michel Périn in Bull. Soc. hist. & arch. du XVe arrondt de Paris – N° 4".
  5. Michel Périn, « Naissance dans le XVe d’une multinationale, la Thomson », Vaugirard-Grenelle, Paris, Société historique et archéologique de Paris XVe, no 4,‎ (résumé).
  6. GABON - Economie
  7. Sistema Teleférico de Mérida
  8. Le Banquet - auteur:(olivier postel vinay)
  9. Grégoire Postel-Vinay

Liens externes[modifier | modifier le code]