André-Frédéric Eler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
André-Frédéric Eler
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Mouvement
Genre artistique

André-Frédéric Eler (né en Alsace en 1764 et mort à Paris le ) est un compositeur et pédagogue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arrivé jeune à Paris, Eler se fait d'abord une réputation comme compositeur de musiques pour instruments à vent. On lui doit notamment une Ouverture pour harmonie publiée au Magasin de musique à l'usage des fêtes nationales. Il devient le premier bibliothécaire, de 1795 à 1797, du Conservatoire de Paris lors de sa création, puis occupe plusieurs postes au sein de l'établissement, avant d'y être nommé professeur de contrepoint en 1816. Le nom de Eler est en outre attaché à une collection (six volumes) de partitions copiées de maîtres des XVIe et XVIIe siècles et réunies par le compositeur, lot aujourd'hui conservé à la Bibliothèque nationale de France.

Œuvres instrumentales[modifier | modifier le code]

  • Ouverture pour harmonie
  • Six Walses et une Anglaise pour sextuor à vent (2 clarinettes, 2 cors et 2 bassons)
  • Symphonie concertante pour flûte, clarinette, cor et basson (et orchestre)
  • Concerto en fa pour cor et orchestre
  • Deuxième concerto pour cor et orchestre, en ut
  • Trois trios pour 2 violons et basse
  • Trois quatuors pour cor, violon, alto et basse, op. 1
  • Trois quatuors à cordes, op. 2
  • Trois quatuors pour flûte, clarinette, cor et basson, op. 6
  • Trois quatuors pour flûte, violon, alto et basse, op. 7
  • Six sonates pour piano, violon et violoncelle, op. 8
  • Trois trios pour flûte, clarinette et basson, op. 9
  • Trois quatuors pour deux clarinettes, cor et basson, op. 10
  • Trois quatuors pour flûte, clarinette, cor et basson, op. 11

Œuvres vocales[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]