André-Charles Cailleau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
André-Charles Cailleau
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
éditeurVoir et modifier les données sur Wikidata

André-Charles Cailleau, né le en Touraine et mort le à Paris, est un libraire français.

Il a donné une foule d'almanachs chantants, d'étrennes badines et plaisantes et un dictionnaire des livres rares. On a de lui une collection des Lettres d'Héloïse et d'Abélard ; les Soirées de la campagne, 1766 et un Dictionnaire bibliographique, historique et critiqué des livres rares, composé en grande partie par l’abbé R.. Duclos, 1790, 3 vol. in-8, et augmenté d'un 4e volume par Jacques Charles Brunet en 1802.

Il a écrit sous le nom de Le Sancelrien tourangeau.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Clef du grand œuvre, ou Lettres du Sancelrien tourangeau, Corinthe et Paris, 1777
  • Osaureus, ou le Nouvel Abailard, comédie en 2 actes et en prose, traduite d'un manuscrit allemand d'Isaac Rabener par A.-C. Cailleau), de Poilly, 1761
  • Lettres et épîtres amoureuses d'Héloïse et d'Abeilard, tant en vers qu'en prose, publiées par A.-C. Cailleau, 1798
  • Clef du grand œuvre ou Lettres du Sancelrien Tourangeau à Madame L.D.L.B***, Jobert, Bibliotheca esoterica, 1976
Reprod. en fac-sim. de l'éd. de Paris, Cailleau, 1777

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire bibliographique, historique et critiques des livres rares. 3 volumes, 1790, et un volume en 1802