Andoche de Saulieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Andoche de Saulieu
Image illustrative de l’article Andoche de Saulieu
Saint
Naissance IIe siècle
(Asie mineure)
Décès IIe siècle 
Saulieu
Vénéré à la Bourgogne
Vénéré par Église catholique, Église orthodoxe
Fête 24 septembre
Attributs Palme du martyre
Saint patron de Saulieu

Andoche, est un prêtre, disciple de Polycarpe de Smyrne, venu évangéliser la Gaule avec le diacre Thyrse, saint Bénigne, et saint Andéol, et qui va subir le martyre en raison de sa foi, en 177 ou 178, dans la ville de Saulieu en Côte-d'Or dans le Morvan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andoche[1], est prêtre, un des évangélisateurs de la région d'Autun avec Thyrse diacre, venant de Smyrne à la demande de saint Polycarpe, évêque de Smyrne.

Ils arrivèrent à Marseille et remontèrent le Rhône jusqu'à Lyon d'où Andéol partit évangéliser vers le Vivarais. Andoche et Thyrse partirent vers Autun où ils furent reçus par Fauste un des premiers sénateurs de la ville.

C'est en quittant Autun qu'ils furent arrêtés, jetés en prison à Saulieu (Sedelocus) et assassinés à coups de massue par les romains, en 177 date à laquelle Marc-Aurèle fit escale dans la ville, en compagnie de saint Félix, un commerçant d'Autun, installé à Saulieu qui les accueillis.

Faustus (Fauste), accompagné de son fils Symphorien auraient alors mis leurs corps à l'abri dans un sarcophage en marbre de carrare, puis les auraient clandestinement inhumés dans la crypte de Saint Andoche et sur laquelle fut élèvé une première basilique. Très rapidement un culte est rendu aux restes des martyrs, attirant de nombreux pèlerins et fidèles qui viennent vénérer les reliques[2],[3].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Édifices religieux sous son vocable[modifier | modifier le code]

Lieux-dits[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Martyrologe romain jusqu'à Clément X, p. 306-307, chez Antoine Molin, 1681.
  • Saint Andoche Nominis
  • Louis Sébastien Le Nain de Tillemont, Mémoires pour servir à l'histoire ecclésiastique des six premiers siècles, p. 38 à 41, 1701.
  • Anonyme Saint Andoche, Saint Thyrse et Saint Félix, Martyrs, Fête le vie de saints extraite de Vies de saints illustrées, fin XIXe siècle, notice de 4. pages, avec une gravure du saint en première page, .
  • Joseph Carlet Notice sur l'église Saint-Andoche de Saulieu.
  • Les Actes des martyrs bourguignons et leur valeur historique dans :Annales de Bourgogne, t. III, 1930, fascicule n°III.
  • Abbé Moreau, curé de Saint-Léger-Vauban, avec la collaboration de l'abbé Personne, curé de Molinot, Vie de Saint Andoche, Thyrse et Félix, Martyrs à Saulieu, Imprimerie N-D des Anges à Autun, 1905.

Iconographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. >nominis.cef.fr Nominis : Saint Andoche de Saulieu.
  2. L'équipe de la pastorale du tourisme de Saulieu, Saint-Andoche de Saulieu, Saint-Priest, éditions Lescuyer, 2009, p.  6.
  3. Christian Sapin, La Bourgogne pré romane, Paris, Picard, 1986 p. 121-122
  4. Les Images des Saints, 337-340, planche 85, estampe 339, Jacques Callot, 1636