Andoche Parthiot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Andoche Parthiot
Présentation
Naissance
Moux-en-Morvan (Nièvre)
Décès (à 78 ans)
Château-Chinon (Ville) (Nièvre)
Nationalité Française
Activités architecte
Formation Académie des beaux-arts,
Élève de Guillaume Abel Blouet
Œuvre
Réalisations thermes de Saint-Honoré-les-Bains,
église Saint-Romain et hôpital d'Aligre de Château-Chinon
Compléments
membre titulaire non résident de la Société centrale des architectes

Andoche Parthiot est un architecte français, né le à Moux-en-Morvan (Nièvre), et mort le à Château-Chinon (Nièvre)[1].

On lui doit notamment la réalisation ou restauration de plusieurs églises dans le département de la Nièvre, plus particulièrement dans le Morvan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andoche Parthiot est l'élève de Guillaume Abel Blouet durant les années 1840.

En 1849, il est logiste du prix de Rome[2],[1]. La même année, il est proclamé « élève de la première classe » à l'Académie des beaux-arts en arrivant 8e au grand prix d'architecture de l'école[2].

Il devient par la suite architecte de Château-Chinon durant 25 ans et réalise plusieurs projets de restauration, de construction ou de reconstruction concernant surtout des édifices religieux, en particulier dans le Morvan.

Il est également membre titulaire non résident de la Société centrale des architectes[3].

Réalisations[modifier | modifier le code]

Les thermes de Saint-Honoré-les-Bains.
L'hôpital de Château-Chinon.
L'église Saint-Romain de Château-Chinon.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mémoires de la Société académique du Nivernais, t. XIII, Nevers, 1904, p. 86 [texte intégral (page consultée le 31 janvier 2011)]
  2. a et b Sybille Bellamy-Brown (sous la direction de Jean-Michel Leniaud), Procès verbaux de l'Académie des beaux arts : 1845-1849, vol. 8, p. 401-402 & p. 622, École des Chartes, Paris, 2008 [texte intégral (page consultée le 1er février 2011)]
  3. Maxime Petibon, Indicateur de la propriété foncière dans Paris et le département de la Seine, La Parisienne, Paris, 1888, p. 6 [texte intégral (page consultée le 2 février 2011)]

Liens externes[modifier | modifier le code]