Andante en fa majeur pour un petit orgue mécanique, K. 616

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andante en fa majeur pour un petit orgue mécanique
K. 616
Image illustrative de l'article Andante en fa majeur pour un petit orgue mécanique, K. 616
Mozart, portrait posthume.

Genre pièce pour orgue
Nb. de mouvements 1
Musique Wolfgang Amadeus Mozart
Durée approximative environ 5 minutes
Dates de composition à Vienne
Commanditaire Comte Joseph Deym von Stržitež

L'Andante en fa majeur pour un petit orgue mécanique, K. 616 est une courte pièce pour un orgue mécanique composée par Wolfgang Amadeus Mozart le à Vienne. Elle fait partie d'une série d'œuvres écrites pour des instruments peu usuels.

Historique[modifier | modifier le code]

La pièce est une commande d'un curieux aristocrate autrichien, le comte Joseph Deym von Stržitež. Le comte avait dû fuir la ville dans sa jeunesse à la suite d'un duel, mais plus tard y était revenu sous le nom de Herr Müller et a fondé le « Kunstkabinett Müller » (une sorte de galerie d'art) dans la Rotenturmstrasse de Vienne, où on exposait, entre autres choses, les masques en cire de l'empereur Joseph II d'Autriche et (après sa mort) celui de Mozart lui-même. Deym possédait également divers orgues mécaniques, animés par des mécanismes d'horlogerie.

Le , Constance Mozart a écrit une lettre à l'éditeur allemand Johann André à propos de diverses œuvres de son défunt mari, dont faisait partie la K. 608, en affirmant : « on pense, qu'elle est propriété du... comte V. Deym qui est ici ». Il semble possible que la K. 616 soit aussi une commande du comte, bien que Pater Primitiv Niemecz, l'horloger de Joseph Haydn, possédait au moins deux œuvres de Mozart sur un orgue mécanique qui existait en 1801.

Structure[modifier | modifier le code]

Horloge musicale de table, M. Naeschke

La pièce se compose d'un seul mouvement marqué Andante, à 2
4
, comportant 144 mesures

Durée de la pièce : environ 5 minutes

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]