Ancyre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ruines du temple d'Auguste et de Rome à Ancyre (Ankara).

Ancyre est une cité de l'Antiquité qui correspond de nos jours à l'actuelle Ankara.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site d'Ancyre est occupé dès le IIe millénaire av. J.‑C. par les Hittites puis vers Xe siècle av. J.-C. par les Phrygiens. Selon la légende, la cité est construite par le roi Midas et porte probablement sous la période hellénistique le nom d'Angora.

Prise en 333 av. J.-C. par Alexandre le Grand, elle est ensuite occupée par les Galates lors des invasions de ces guerriers au IIIe siècle av. J.-C. (voir la Grande expédition).

Devenue romaine en 189 av. J.-C., elle prend alors le nom d'Ancyre et devient capitale de la province romaine de Galatie en 25 av. J.-C. Le temple d'Auguste et de Rome à Ancyre, appelé le monument d'Ancyre, a livré l'exemplaire le plus complet du testament politique d'Auguste, les Res gestæ.

Ancyre est une ville de l'Empire byzantin mais est prise par les Perses puis les Arabes. Elle devient définitivement ottomane en 1360, mis à part le bref intermède de la conquête de Tamerlan (1402).

Sources anciennes[modifier | modifier le code]

Dans son Histoire naturelle, Pline l'Ancien la nomme « Ancyre des Tectosages ». La ville est également mentionnée par Strabon, habitée par les Tectosages[1]. Pline l'Ancien, cite également une ville du nom d'Ancyre en Phrygie, également attestée Strabon[2].

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Iconographie[modifier | modifier le code]

Au XVIIe siècle, les capitouls de Toulouse honorèrent le passé mythique des fondateurs de cette cité et commandèrent à plusieurs artistes des œuvres sur le thème de La Fondation d'Ancyre par les Tectosages.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Strabon, Géographie [détail des éditions] [lire en ligne]. Dans ce passage consacré aux nations celtes (Κελτοί), Strabon fait un lien entre le peuple des Tectosages (Τεκτόσαγες) et la ville de Toulouse (Τολῶσσα).
  2. Strabon, Géographie [détail des éditions] [lire en ligne].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :