Ancistrochilus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le genre ne comporte que deux espèces que l’on trouve en Afrique subtropicale, depuis la Guinée et la Sierra Leone jusqu’à l’Ouganda : A. rothschildianus et thomsonianus. Certains spécialistes considèrent le genre comme Sympodial. C’est une petite espèce aux pseudobulbes en forme d’oignons, se développant sur un court rhizome. Chaque bulbe porte à l’apex deux feuilles. L’inflorescence, qui part de la base des pseudobulbes, porte de deux à cinq fleurs rose pâle à lilas clair avec un labelle magenta. Elles mesurent de 5 à 6 cm. La floraison peut intervenir en toute saison et dure à peu près un mois. Ancistrochilus rothschildianus est une orchidée vivace épiphyte de croissance moyenne de 15 à 35 cm de haut. La floraison apparaît généralement lorsque la plante commence à perdre ses feuilles en hiver et donne 2 à 5 fleurs parfumées de 5 cm de diamètre par inflorescence. Les pétales et les sépales sont blancs, ou roses. Le labelle est vert, pourpre à son extrémité et jaune à sa base. un rempotage tous les deux ans, à l'apparition des nouvelles pousses est à prévoir. La multiplication se fait par division des pseudo bulbes.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du grec Ankistron (hameçon)et Cheilos (lèvre)pour la forme du labelle

Distribution[modifier | modifier le code]

Afrique tropicale de l'ouest et jusqu'en Tanzanie et Ouganda.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :